Entreprise : le recrutement de cadres en régression

Suite à l’enquête réalisée auprès de 750 entreprises françaises, l’Association pour l’emploi des cadres (l’Apec) a annoncé hier une diminution dans le recrutement de cadres dès le 2e trimestre.

En effet, le
recrutement des cadres va reculer cette année. 46% des entreprises interrogées déclarent vouloir recruter au minimum un cadre, alors que l’année dernière elles étaient 50 % prêtes à s’engager, d’où une baisse de 4 points.

Cependant, ce niveau de recul n’est pas alarmant, contrairement à celui de 2009. À ce propos, Jean-Marie Marx, directeur général de l’Apec, déclare que ce degré « reste toutefois 10 points au-dessus des plus bas de 2009 ».

Par ailleurs, cette baisse est une conséquence du déclin du marché du travail français (une augmentation du taux de chômage historique). Au sein des structures qui affirment vouloir recruter, seules 68% sont prêtes à s’engager avec certitude.

Les secteurs qui inscrivent la plus importante baisse sont ceux de l’ingénierie-R&D, l’informatique et la branche banque-assurance. Les activités transport-commerce sont épargnées par cette dégradation.

Ainsi, malgré cette décroissance, l’Apec « ne prévoit pas de disparition nette d’emplois cadres en 2013 ».

Quitter la version mobile