Actualité

Entreprise : la création d’emploi

Les tendances globales de l’emploi depuis l’année 2000 n’ont pas été affectées par la crise, celle-ci n’a pas eu d’impact sur l’emploi industriel, la demande et les capacités d’innovation. Cela reflète des capacités de création d’emploi différentes selon les secteurs.

Le secteur marchand observe une croissance en terme de création d’emploi pour les années 2010 et 2011 avec une prévision de création totale de 783 000 emplois d’ici 2016.

Cette croissance marquée en termes de création d’emploi intervenant dans un contexte économique défavorable s’explique par un fléchissement de la productivité au travail.

La régénérescence des secteurs d’activités résultant des fluctuations économiques et bouleversant l’ordre social définit par la « destruction créatrice » trouve beaucoup d’obstacles déviant la trajectoire des secteurs :

• L’accès au crédit limite l’entrepreneuriat innovant des jeunes

• Une défaillance au niveau de la gestion prévisionnelle emploi compétence (Gpec) entraine une obsolescence des compétences.

Le rebond du commerce extérieur observé depuis 2009 entraine une modulation importante des emplois.
Les secteurs touchés par un fléchissement de l’activité perdraient 161 000 emplois d’ici 2016.

Parallèlement, la tertiarisation des emplois se manifeste par une création importante d’empois dans les services aux entreprises, les services personnels et d’utilité collective ainsi que les services d’intermédiation avec une création totale de 944 000 emplois.

Cette réallocation des empois, à moyen terme entraine des changements structurels du tissu productif français.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer