En 2013, la France pourra-t-elle se passer des entrepreneurs ?

Le Projet de loi de Finances (PLF) 2013 instaure lors d’une cession, une taxation des plus values mobilières pouvant aller jusqu’à plus de 60%.

Faire « un coup en bourse » ou consacrer sa vie à son entreprise en créant des emplois et des richesses, est-ce la même chose ?

Le Projet de loi de Finances pour la Sécurité Sociale (PLFSS) 2013 soumet la distribution de dividendes des dirigeants non salariés à cotisations sociales au delà de 10% des fonds propres.

Se servir un salaire tous les mois ou lier son revenu à la santé de sa propre entreprise, est-ce la même chose ?
Pénaliser le chef d’entreprise, c’est s’attaquer aux entreprises, aux salariés et à l’emploi.

Avec la CGPME, exprimons notre exaspération !

Le gouvernement doit nous entendre et revenir sur ses projets.

Accéder à la pétition en ligne de la CGPME

Quitter la version mobile