Autres méthodesBusinessCréer

Ector lève 2 millions d’euros pour étendre son service de voiturier

Deux ans après son premier tour de table, la start-up vient de lever deux millions d’euros auprès des Fonds Ville de Demain, géré par Bpifrance dans le cadre du Programme d’investissements d’avenir (PIA), 123 Investment Managers et ses actionnaires historiques, ViaID et Day One Entrepreneurs & Partners. Ector, qui propose un service de voiturier dans les hubs de transports français devrait en profiter pour étendre ses services à l’étranger.

Les voituriers privés à disposition

Cette jeune pousse, créée en 2015, a pour vocation de répondre à un problème fréquent : en arrivant à l’aéroport ou à la gare, les voyageurs ne savent que faire de leur véhicule personnel. Comme l’explique son co-fondateur, Manoël Roy : « L’accès aux gares et aux aéroports est un problème pour des millions de voyageurs dans le monde entier. Avec notre service de voiturier-parking au dépose-minute, nous souhaitons placer l’expérience client, l’humain et la technologie au service des automobilistes. Le porte-à-porte rentre peu à peu dans les réflexes de mobilité et Ector ambitionne de compter parmi les acteurs majeurs de cette évolution. » La start-up met à disposition des passagers un service de chauffeurs privés qui récupèrent et garent leur véhicule à l’emplacement de leur choix. La firme propose également d’autres services, tels que le nettoyage ou le plein d’essence pendant l’absence des propriétaires. Présente dans 14 aéroports et gares français, Ector vient de lever deux millions d’euros, ce qui porte son financement total à trois millions d’euros.

Un deuxième tour de table à deux millions d’euros

Suite à une première levée de fonds de 500 000 euros à sa création, la start-up vient de récolter deux millions d’euros auprès des Fonds Ville de Demain, géré par Bpifrance dans le cadre du Programme d’investissements d’avenir (PIA), 123 Investment Managers et de ses actionnaires historiques, ViaID et Day One Entrepreneurs & Partners. Edouard Combette, Chargé d’investissement senior chez Bpifrance, déclare à ce sujet : « Ector dispose d’ores et déjà de métriques impressionnantes après seulement deux ans d’existence. Nous sommes fiers de permettre à Ector de conforter sa place de leader français sur son marché de services liés à la Ville intelligente et de l’accompagner dans son développement à l’international. » Yann Marteil, Directeur Général de VIA ID, complète : « Nous sommes fiers de la réussite d’Ector, que nous accompagnons depuis ses débuts, au même titre que d’autres startups dans le stationnement intelligent et dans la mobilité urbaine. La particularité d’Ector, c’est de pouvoir constituer un point d’entrée à beaucoup d’autres services liés à l’automobile et la mobilité : entretien, nettoyage, ou tout autre nouveaux services de mobilité (auto-partage..). Les possibilités de partenariats sont nombreuses avec d’autres acteurs de l’écosystème; c’est notre job chez Via ID de les favoriser. »

Recrutement et international en vue

La start-up devrait utiliser la somme levée pour servir son objectif : conquérir l’international. Déjà implantée dans les aéroports de Paris, Marseille, Toulouse ou encore Lyon, Ector compte s’exporter après avoir confirmé sa position de leader français dans son domaine. Pour ce faire, la jeune pousse s’apprête à recruter, entre autres, de nouveaux commerciaux techniques et opérationnels.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page