Actualité

Le MEDEF veut mobiliser les PDG

Il y a comme un vent de ras-le-bol qui souffle sur l’Hexagone. Le MEDEF souhaite mobiliser les PDG. Geoffroy Roux de Bézieux, le vice-président de l’organisation des patrons, compte lancer une semaine de mobilisation et ce, à partir du 1er décembre prochain. Que se passe-t-il donc du côté des chefs d’entreprises ?

Mobilisations à compter du 1er décembre

« Il y a aura des réunions, il y aura des témoignages, certains descendront peut-être dans la rue (pour dire) le ras-le-bol et la souffrance des patrons français ». Ces propos de Geoffroy Roux de Bézieux sont très poignants. Le vice-président du MEDEF a annoncé qu’il y aura dès le 1er décembre toute une semaine de mobilisation. Une décision qui a été prise suite aux nombreux cas de suicides des patrons de PME qui arrivent tous les deux jours. Pourquoi se suicident-ils ? Pourquoi lâcher prise ? Tout simplement parce que les trésoreries sont à sec, les défaillances d’entreprises se font sentir et sans oublier les taxes imposées par le gouvernement au quotidien. D’ailleurs, dans une interview accordée à BFM Business, Geoffroy Roux de Bézieux a également souligné la mise en place du compte pénibilité et de certains dispositions de la loi Hamon, notamment celle qui demande aux patrons de PME d’informer les salariés de leur intention de vendre la société au moins deux mois à l’avance.

« L’année 2014 sera-t-elle celle où les chefs d’entreprise seront dans la rue ?  »

Le MEDEF ne compte pas reculer. Selon l’organisation patronale, il faudrait revoir les deux amendements et le droit d’information des salariés lors d’une cession d’entreprise. « Si ces mesures devaient être rétablies, la CGPME n’aurait plus d’autre choix que d’appeler les entrepreneurs à se mobiliser pour se faire entendre. L’année 2014 sera-t-elle celle où les chefs d’entreprise seront dans la rue ? » Le ministre de l’Économie, Emmanuel Macron, a fait savoir qu’il était hors de question de revenir sur ces deux mesures. Toutefois, il annonce quand même une éventuelle concertation pour rendre leur application « supportable » pour les entreprises.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page