Actualité

[Économie] Kyriad, Campanile et Première Classe à vendre

Du côté de l’hôtellerie en France, il y a de la vente et pas n’importe laquelle. En effet, il se trouve que le groupe Louvre Hotels a été mis en vente par son propriétaire, la société d’investissement Starwood Capital. Selon le journal économique Les Échos, c’est une opération plutôt complexe. Explications.

Louvre Hôtels Group, en cours de cession

C’est la société d’investissement Starwood Capital, soit le propriétaire du Louvre Hotels Group qui a décidé de mettre ce dernier en vente. Actuellement en cours de cession, le groupe hôtelier a été mis en vente pour un montant se situant entre 1,2 et 1,5 milliard d’euros. Selon le journal économique Les Échos, « Le processus est en cours. C’est une opération complexe ». Le journal ajoute également que le prix demandé symbolise plus de dix fois l’excédent brut d’exploitation. Le Louvre Hotels Group est présent dans plus de 45 pays, comprenant près de 1200 établissements, dont 800 en France. Les sept enseignes d’hôtels sont Première Classe, Kryiad, Campanile, Kryiad Prestige, Tulip Inn, Golden Tulip et Royal Tulip. Les hôtels visés en particulier par la vente sont Kyriad, Campanile et Première Classe.

Starwood Capital et Louvre Hotels Group

En 2005, le Louvre Hotels Group (anciennement appelé Société du Louvre-Taittinger) est racheté par la société d’investissement Starwood Capital. Pour rappel, cette filiale du Groupe Taittinger avait démarré dans le secteur hôtelier en 1976 en lançant le premier hôtel-restaurant baptisé Campanile. Et en 2009, la nouvelle société Groupe du Louvre met la main sur le groupe néerlandais, Golden Tulip Hospitality Group. Enfin, il en ressort que le groupe fait partie des principaux acteurs européens de son secteur et même de grand rival d’Accor dans l’hôtellerie économique. Par ailleurs, en juillet dernier, le groupe a annoncé le rachat de tous les hôtels Balladins en Allemagne, soit un programme de rénovation touchant dix établissements.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page