Actualité

[Economie] Une hausse de l’endettement dans les collectivités

Les mauvaises nouvelles s’accumulent. Cette fois-ci, c’est le déficit des collectivités locales qui est visé. Ce dernier est passé de 3,7 milliards d’euros en 2012 à 9,2 milliards en 2013. Ce qui dénonce une importante hausse de l’endettement. Explications.

État des finances locales

Que se passe-t-il donc, en France ? Les dettes continuent à prendre l’ascenseur vers le haut et les statistiques sont plutôt inquiétantes. Un état des finances locales a été rédigé pour les ministères des Finances et de l’Intérieur. Ce dernier dénonce un endettement grave ; les dépenses publiques locales (communes, agglomérations, départements, régions) ont augmenté de 3,4%, alors que les recettes n’ont progressé que de 1% seulement. En effet, en 2012, le déficit des collectivités locales était de 3,7 milliards d’euros. Et une année plus tard, l’endettement est passé à 9,2 milliards. Une hausse qui est due aux emprunts et aux embauches. Les rapporteurs soulignent que « les investissements se sont accrus, entraînant une augmentation de leur endettement ».

Les causes de l’endettement

Le rapport qui devrait être rendu public d’ici la fin du mois d’octobre évoque les différentes causes de cet endettement. Entre la masse salariale, les dépenses d’investissement et les trous dans les caisses des finances locales, il y a suffisamment de raisons pour justifier l’explosion des dettes françaises. La masse salariale s’est vue augmentée de 3,1% en 2013, contre 3,5% en 2012, en raison de nouveaux recrutements. Quant aux dépenses d’investissements, il se trouve qu’elles ont grimpé de 8,1% en 2013, soit un taux jamais égalé depuis l’an 2009. Ayant puisé dans leur épargne, les collectivités ont finalement eu recours à des emprunts. Enfin, il en ressort également que le trou dans les caisses des finances locales équivaut à 10% de l’ensemble des déficits publics, contre moins de 3% pour l’année 2012.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page