Actualité

[Economie] La France endettée à 100% en 2015 ?

La dette publique de la France approcherait les 98 % en 2015. L’État continue actuellement d’emprunter à des taux historiquement bas avec des échéances à court terme.

C’est le 1er octobre prochain que doit être présenté le projet de loi de Finances 2015, en conseil de ministre. Et c’est à cette occasion, selon nos confrères des Échos, qu’il devrait afficher une dette publique touchant 98 % du PIB en 2015 contre 91,8 % en 2013 et 95 % prévu pour la fin 2014. Elle devrait néanmoins baisser très légèrement en 2016 et 2017. 

Avec ces prévisions, le gouvernement anticipe les conséquences des révisions à la hausse des déficits, ainsi que la baisse de la croissance et de l’inflation. C’est une situation qui fragilise l’Hexagone et que Michel Sapin, ministre des Finances, s’est bien gardé de mentionner dans son discours de vérité début septembre. 

Un reflux en 2016 ?

Cela a encore été le cas lundi dernier lors d’une levée de près de 8 milliards d’euros : l’État s’endette à des taux négatifs avec des échéances à court terme et bénéficie encore d’un taux d’emprunt avec des intérêts historiquement bas. Néanmoins, le gouvernement compte sur un reflux de la dette à partir de 2016, qui serait ramené à 3,7 % dans un contexte de reprise de croissance de + 1,7 % et de regain d’inflation.

Vendre ses œuvres d’art : une solution ?

Face à ce constat, quelles sont les solutions pour renflouer les caisses ? Une alternative, évoquée récemment par France 24, pourrait être de vendre des œuvres d’art afin de lutter contre l’endettement. C’est notamment le cas du Portugal, qui a mis en vente 85 toiles de l’artiste Miró, et qui espère récupérer 36 millions d’euros par ce biais. Reste qu’en France, la loi interdit la revente des objets des musées publics…

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page