Actualité

[Economie] La déflation dans la zone euro se fait sentir

La zone euro serait-elle en phase de dégradation ? En tout cas, c’est ce que démontrent les chiffres de l’Eurostat. En octobre 2014, l’inflation était à 0,4%, contre 0,7% en octobre 2013 et 2,5% en octobre 2012. Alors que les prix s’approchent de zéro, la promesse de la BCE de garder les prix à un niveau proche de 2% à moyen terme semble s’effondrer.

Une déflation inquiétante

Coup dur pour la zone euro ! Jamais l’inflation n’a été aussi basse depuis l’existence de l’indicateur. La zone euro serait-elle en danger ? Selon Jacques Cailloux, économiste Europe chez Nomura, « Les politiques budgétaires restent relativement contraignantes, même si elles ne sont plus aussi restrictives que ces dernières années. Les outils ne sont clairement pas adaptés à la situation. Ni la BCE ni les gouvernements de la zone euro ne prennent assez d’assurance pour enrayer le risque déflationniste ». La hausse des prix a été notamment très faible en Allemagne, avec seulement 0,7% et idem pour l’Espagne qui voit ses prix reculer de 0,2% et ce, pour le quatrième mois consécutif. 

L’euro vs le dollar

Concernant la BCE et sa promesse de tenir les prix à un niveau proche de 2% à moyen terme, il est clair que ce n’est pas réussi. Les prix se rapprochent de zéro de manière inquiétante. Et pourtant, Christophe Blot, le directeur adjoint des prévisions à l’OFCE, déclare que « Nous ne prévoyons pas de déflation, c’est-à-dire une baisse du niveau général des prix l’an prochain ». Pour lui, la baisse de l’euro par rapport au dollar devrait ralentir les baisses de prix. D’un autre côté, Jacques Cailloux insiste sur le fait que les risques de déflation augmentent, notamment avec le taux de chômage qui aura pris l’ascenseur. Dans la zone euro, il aura atteint 11,5 et touche particulièrement la Grèce avec 26,4%, l’Espagne avec 24% et le Portugal avec 13,6%. Quant aux gouvernements, ils restent figés devant cette embarrassante situation.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page