CréerDéveloppement personnelPersonnel

Comment développer sa capacité d’écoute ?

Vous avez remarqué que parfois vous ne prenez pas le temps d’écouter ce que les gens disent et vous avez tendance à monopoliser la parole ? Il est vrai que nous avons deux oreilles pour une seule bouche et qu’il peut être parfois très utile d’être à l’écoute. Celle-ci reste une qualité très présente chez les entrepreneurs à succès.

Comment développer sa capacité d’écoute ?

Vous avez remarqué que parfois vous ne prenez pas le temps d’écouter ce que les gens disent et vous avez tendance à monopoliser la parole ? Il est vrai que nous avons deux oreilles pour une seule bouche et qu’il peut être cependant parfois très utile d’être à l’écoute. Celle-ci se révèle être une qualité omniprésente chez les entrepreneurs à succès.

La capacité
d’écoute
 représente une véritable compétence dans les métiers commerciaux puisqu’elle vous permet notamment de comprendre les besoins de vos interlocuteurs. Dans la vie courante, être à l’écoute marque le respect pour votre interlocuteur. Si vous n’êtes pas disposé à parler avec la personne, rien ne sert de l’écouter à moitié ou de faire semblant car vous pourriez rapidement la vexer. Pour réussir à développer votre écoute, voici quelques astuces pour vous aider.

1/ Enlever les distractions

Pour éviter de ne pas écouter la personne qui vous parle, le premier réflexe consiste à effacer tout ce qui pourrait vous distraire comme votre téléphone portable qui n’a nul besoin d’être tout le temps allumé. Pour développer votre concentration, évitez par exemple d’avoir une télévision ou un ordinateur dans votre champ visuel. Fermez la fenêtre, s’il y a trop de bruits à l’extérieur.

2/ Mettez-vous dans une posture d’écoute

Il s’agit de prendre une posture qui vous incite à écouter votre interlocuteur. Dans l’idéal regardez votre interlocuteur dans les yeux (sans trop d’insistance non plus) et concentrez-vous sur ce qu’il énonce. Il s’agit d’être concentré au maximum sur la personne. Vous pouvez hocher la tête pour marquer votre accord avec ce que la personne dit.

3/ Gardez en tête que vous pouvez apprendre des autres

Si vous passez plus de temps à écouter avec attention, vous allez apprendre. Tout le monde à quelque chose à vous enseigner car vous ne savez pas tout. Intéressez-vous profondément aux passions ou hobbies de la personne en face de vous. Essayez d’approfondir un sujet avec la personne en posant
des questions
. Vous pouvez ainsi chercher dans chaque conversation quelque chose à apprendre.

4/ Faites preuve d’empathie

Ecoutez une personne, c’est également se mettre à sa place pour comprendre son point de vue. Si vous n’êtes pas obligé d’être d’accord avec la personne, vous devez comprendre les raisons qui l’amènent à penser ainsi. Il s’agit de vous projeter à sa place et de comprendre les émotions qui traversent votre interlocuteur.

5/ Mémorisez

Pour savoir si vous êtes réellement attentif, essayez de mémoriser l’ensemble de la conversation et de la noter une fois que la personne est partie. Plus vous aurez été attentif, plus votre mémoire devrait être bonne. Vous pouvez vous refaire le fil de la conversation. Se répéter les mots importants ou les noter si vous le pouvez peut être utile. Vous pouvez également penser à reformuler en fin de conversation afin de vérifier que vous avez bien compris ce que la personne a exprimé.

6/ Les gens n’attendent parfois pas votre avis

De nombreuses personnes parlent, non pas pour obtenir votre avis ou que vous régliez leurs problèmes mais pour vous communiquer une information qui leur tient à cœur. Ils souhaitent partager avec vous une émotion. Il s’agit parfois simplement d’écouter la personne. Si votre aide est souhaitée, la personne devrait vous demander votre avis. En attendant, gardez-le dans votre tête. Ne réfléchissez pas à ce que vous pouvez dire ou répondre et concentrez-vous seulement sur ses paroles.

7/ Incitez la personne à s’exprimer

Si vous souhaitez développer votre capacité d’écoute, attendez que la personne ait fini sa phrase en laissant un blanc. Si la personne souhaite poursuivre, elle continuera de parler. Les blancs incitent même les interlocuteurs à continuer, une technique journalistique bien connue. Vous pouvez également répéter le dernier mot que la personne a employé en prenant un ton interrogateur. Vous pouvez aussi utiliser des mots comme « Vraiment ? » qui vous permettront de l’aider à continuer.

8/ Ne changez pas de sujet

Lorsqu’un sujet ne nous intéresse pas, nous avons tendance à partir dans une autre conversation. S’il ne revêt pas d’importance pour vous, il peut l’être pour votre interlocuteur. Cessez de changer de conversation et tentez d’approfondir le sujet avec la personne au maximum. Revenez sur le sujet initial si vous êtes parti dans une autre conversation.

9/ Chassez vos pensées

C’est peut-être la chose la plus difficile mais évitez de penser à autre chose. Vous devez vous reconcentrer sur votre interlocuteur. Vous aurez tout le temps de penser aux mille choses que vous avez à faire par la suite. Dites-vous que le plus important est la conversation présente, pas le reste. Recentrez votre attention sur  votre
interlocuteur
 et dites-lui au besoin que vous n’avez pas entendu/compris ce qu’il voulait vous dire.

10/ Laissez la parler !

Si la personne à quelque chose à vous dire et même si elle se plaint de vous, laissez-la parler ! Invitez-la à développer jusqu’au bout sa pensée. Une fois qu’elle s’est totalement exprimée, vous pouvez dialoguer avec elle de la situation. Si vous ne le laissez pas aller jusqu’au bout de ce qu’elle souhaite vous transmettre, elle vous ne pourrez pas échanger avec elle sereinement.

Écouter demande de l’énergie mais les bénéfices peuvent se révéler significatifs. En vous entraînant chaque jour à mieux écouter les personnes, vous deviendrez un interlocuteur vers qui elles viendront naturellement.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer