Actualité

[Financement] 2 ministres se positionnent pour aider le financement des TPE

Un rapport de l’Observatoire du financement des entreprises, appuyé par Michel Sapin et Arnaud Montebourg, engage les banques à de nouvelles mesures devant les TPE.

La fragilité financière des TPE

Selon un récent communiqué du Gouvernement, Jeanne-Marie Prost, la Présidente de l’Observatoire du financement des entreprises, a soumis un rapport sur le financement des TPE en France à Arnaud Montebourg et Michel Sapin. Le Ministre de l’Economie, du Redressement Productif et du Numérique et le Ministre des Finances et des Comptes Publics ont pu se faire un avis sur l’ « hétérogénéité » des différentes TPE et sur leur fragilité financière.

Selon ce rapport, près d’un tiers des TPE aurait des problèmes de trésorerie, alors que le taux d’obtention des crédits de trésorerie ne serait que de 61%. Ce qui pousserait la majorité des Très Petites Entreprises à se financer par la dette bancaire : une solution flexible mais 3 fois plus chère qu’un crédit à échéance.

Le rapport conclue sur la nécessité pour les Ministres de changer et optimiser les modes de financement des TPE –en améliorant notamment l’accès au crédit de trésorerie. En ce sens, l’Observatoire propose 5 recommandations.

Une relation Banques-TPE

Arnaud Montebourg et Michel Sapin ont appuyé l’avis du rapport, en demandant aux établissements bancaires d’observer ces 5 pratiques. Les nouveaux engagements de la FBF (Fédération Bancaire Française) s’inspirent des 4 premières et travaillent –selon le souhait du Gouvernement- sur la dernière. 

Les banques adhérentes à la FBF s’engagent envers les TPE à :
-Répondre rapidement à une demande de financement, sous 15 jours si dossier complet
-Expliquer le refus éventuel du crédit
-Indiquer les recours existants
-Mieux informer sur le financement à court terme via un guide pédagogique.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page