Actualité

Destruction du botnet Grum : 1/5 en moins de spam sur vos écrans

Son nom, bien connu des experts, désignait l’un des plus
grands botnet au monde, aux moyens remarquables. Son annulation garantit 18% de
baisse du spam au niveau mondial.

Jusqu’à 18 milliards de spams quotidiens

C’est le fournisseur américain de solutions de sécurité
FireEye qui a annoncé l’anéantissement des « tous les serveurs contrôlant
le botnet Grum ». Les spécialistes estimaient à 18 milliards le nombre de
spams envoyés par le réseau d’ordinateur infectés, ce qui représente 18% de
courrier électronique non désiré. Grum était donc en 3e position
derrière Cutwail et Lethic. En janvier, avec une hausse ponctuelle de son
activité, il avait même acquis la place de plus gros spammeur.

120 000 adresses IP détournées

Selon Spamhaus, site de référence en matière de lutte
anti-spam, ce sont près de 120 000 adresses IP qui ont servi de support à
l’envoi de « pourriels ». Les hébergeurs russes et ukrainiens ont
fait l’objet de pressions de la part des services anti-spam afin qu’ils cessent
toute collaboration avec les spammeurs.

Des serveurs de commande nombreux et dispersés dans le monde

Situés
en Russie et en Ukraine, mais aussi aux Pays-Bas et au Panama, les sites
hébergeurs ont été démasqués et condamnés. Les principaux acteurs responsables
de ce succès informatique collectif sont désignés comme étant Spamhaus,
FireEye, CERT-GIB, des FAI locaux mais aussi un expert demeuré anonyme.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page