Actualité

Le déficit de l’État en 2014 atteint 85,6 milliards d’euros

Suite à une déclaration faite par Bercy la semaine dernière, les chiffres dévoilés en ce qui concerne le budget ont été plus satisfaisants que prévu. D’après les informations émises, le déficit de l’État pour l’année 2014 s’élève à 85,6 milliards d’euros. 

Le résultat est donc inférieur de 3 milliards d’euros par rapport aux 89 milliards affichés dans les prévisions du collectif budgétaire effectuées par les députés en décembre. 

Des efforts qui en valaient la peine

D’après la révélation des chiffres de l’État, les rentrées fiscales sont assez excellentes par rapport à ce qui était prévu l’été dernier. Il s’agit certainement là d’une des raisons qui a contribué à l’amélioration de la situation du budget étatique. De même, l’impôt sur les sociétés et l’impôt sur le revenu ont contribué à combler le déficit par rapport à l’année 2013. Par ailleurs, même si l’État avait resserré les dépenses des ministères, on n’attendait pas une telle réduction. 

Une surprise inattendue

Michel Sapin a assuré que le déficit du produit intérieur brut en 2014 ne s’élevait qu’à hauteur de 4,4 %. Tout cela s’explique par la baisse des dépenses de l’État, sans oublier la baisse des dépenses sur les assurances maladies.

Cela dit, le déficit budgétaire, bien qu’il affiche une meilleure mine au regard des prévisions de début d’année, se montre assez supérieur par rapport aux années précédentes, et notamment à 2013. En 2014, le gouvernement a bénéficié de recettes fiscales nettes qui tournent autour de 274 milliards d’euros, alors que ce chiffre s’élevait à 284 milliards en 2013.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page