Crise financière : quel impact sur votre entreprise ?

Bien que la crise date de l’année 2008, elle a laissé de profondes séquelles sur certaines entreprises, et cela se ressent encore actuellement.

La crise impacte le contexte économique, ce qui se traduit par la diminution de la demande et l’augmentation de la concurrence. Il en résulte une diminution constante du chiffre d’affaires des entreprises touchées. 

LES IMPACTS DE LA CRISE SUR L’ENTREPRISE

La crise de 2008 a persisté pendant quatre ans et nombreuses sont encore les entreprises qui en subissent les conséquences. 

Certaines entreprises ont profité de la crise et des faiblesses de leurs concurrents pour étendre leurs parts de marché, tandis que d’autres ont subi les baisses de commandes et les stocks qui s’accumulent ou encore le refus des prêts bancaires. Des centaines d’entreprises ont dû fermer leurs portes pendant cette période. Les rares entreprises qui n’ont pas mis la clé sous la porte ont adopté la technique de « dépenser moins pour tenter de gagner plus ». Les PME et les TPE sont celles qui ont le plus souffert de la crise, et jusqu’à aujourd’hui, la plupart essayent de rattraper leurs pertes. 

QUELQUES ASTUCES POUR ÉLOIGNER VOTRE ENTREPRISE DE LA CRISE 

Si certaines entreprises fleurissent de nos jours, c’est qu’il est possible de s’en sortir. Il suffit d’adopter les bonnes stratégies. Premièrement, commencez par garder vos clients actuels. Il serait inutile de chercher de nouveaux clients si vous n’êtes pas capable de retenir ceux avec qui vous entretenez déjà des relations. Cette tâche vous permettra de stabiliser votre chiffre d’affaires. Si votre client est satisfait de la qualité de vos produits et de votre service, la crise ne vous touchera pas. Installer une relation de confiance durable entre vous et vos clients, vos partenaires ainsi que vos fournisseurs, permet de fidéliser ses partenaires commerciaux. En agissant ainsi, vous serez sûr qu’ils vous choisiront vous plutôt qu’un concurrent ! 

Concernant les fournisseurs, il faut savoir négocier avec ces derniers. Demandez par exemple un allongement des délais de paiement. Vous pouvez également négocier sur le prix des produits ou de vos matières premières. Il n’est jamais très prudent de se contenter d’un seul fournisseur, car dans le cas où ce dernier est frappé de plein fouet par la crise, vous en subirez vous aussi les impacts.

Enfin, l’image est également un point que l’entreprise ne doit pas négliger en période de crise, car c’est bien souvent à ce moment que la société que vous représentez apparaît de plus en plus vulnérable, surtout sur le web. Soignez votre e-réputation, travaillez votre image de marque ! 

SE PRÉPARER POUR FAIRE FACE AUX ÉVENTUELS PROBLÈMES

Si certaines entreprises semblent vivre la crise économique d’assez loin, il ne faut jamais sous-estimer le contexte économique qui vous entoure, car tout peut basculer d’un jour à l’autre. Pour faire face aux éventuels problèmes que vous pourrez rencontrer dans un contexte économique difficile, prenez en compte ces quelques conseils :

Une veille concurrentielle et technologique est d’abord indispensable. Regardez les offres sur le marché, réalisez une étude comparative régulière pour savoir où vous vous situez. Ensuite, faites une étude régulière du besoin des consommateurs : est-ce que votre produit répond toujours aux besoins de vos cibles ? Où en êtes-vous par rapport à vos concurrents ? N’oubliez pas que l’évolution régulière de la technologie change les attentes ainsi que les exigences du client. Veillez donc à ce que votre produit et service réponde toujours à ces attentes, si changeantes soient-elles.

Quitter la version mobile