Actualité

Conjoncture mauvaise pour les investissements et embauche

Selon le 12ème édition du baromètre KPMG – CGPME, plus de la moitié des PME verront un impact négatif dans les six prochains mois sur leurs projets d’investissements

Réalisé en décembre 2011 sur plus de 400 chefs d’entreprises de 10 à 500 salariés, ces derniers déclarent – pour 58% d’entre eux – inquiets pour leur activité. Certains sont même très inquiets (9%). Cette inquiétude se ressent particulièrement dans l’industrie (63 %).

Concernant les investissements, 40 % déclare les reporter et 11% y renoncer. 21 % des chefs d’entreprise déclarent ne pas avoir de projets d’investissements pour le prochain semestre.

Concernant les embauches, 40 % déclarent que la conjoncture impactera aussi les recrutements. Ainsi, 24 % déclarent les stopper et 16 % les diminuer. Enfin, 39 % des chefs d’entreprises déclarent n’avoir pas prévu d’embaucher dans les six prochains mois.

L’inquiétude des dirigeants de PME

Si elle reste stage à 83% (-2 points), rappelons qu’un bond avait eu lieu en septembre 2011 (+19 % par rapport à juin).

Les principales raisons de leurs difficultés financières sont :

  • les hausses de coûts ou prix des fournisseurs (61 %, -2 points).
  • La baisse du chiffre d’affaires (39 %, -6 points)
  • problèmes de trésorerie ou de financements (27 %, -2 points),
  • difficultés avec les assureurs crédit (5 %, -1 point)

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page