Actualité

[Sondage] La confiance des ménages français en berne pour le mois d’avril

Alors que la confiance est l’un des principaux facteurs de bonne santé économique dans un pays, de la même façon qu’elle est le moteur de la bourse pour inciter les investisseurs sur les marchés, l’Insee rapporte que le moral des ménages a diminué en avril. Le gouvernement lui, plaçait beaucoup d’espoir dans la confiance des ménages pour accompagner et soutenir le plan d’économie qu’ils ont mis en place.

L’Insee annonce de mauvais chiffres

L’Insee a évalué à 3 points la perte de confiance des ménages français au quatrième mois de l’année 2014 pour passer à 85 points. Ce fléchissement relativement fort est en corrélation avec la plus importante baisse de l’opinion des Français en ce qui concerne leur situation financière future, enregistrée depuis mai 1993 par l’Insee avec une baisse de 11 points pour cet indicateur.

Pour évaluer le moral et la confiance des Français, l’Institut national de la statistique des études économiques prend en compte des facteurs tels que les perspectives d’avenir financière, les attentes en ce qui concerne l’emploi ou encore l’appréciation de la situation économique du pays. Force est de constater que les Français ne voient pas l’avenir d’un bon œil et que la réticence qui les habite ne va pas arranger les objectifs économiques avancés par l’Etat.

Le Figaro magazine rapporte que l’Insee précise dans son communiqué que les craintes concernant l’emploi ne se sont pas résorbées avec, au contraire, une augmentation de 2 points.

Eviter la prophétie auto-réalisatrice

On le sait, et on a pu le constater de manière générale, lorsque l’Homme se met à croire à quelque chose qu’il ne pense pas pouvoir maîtriser, il se passe exactement ce à quoi il s’attendait mais pour la simple et bonne raison qu’il y croyait. C’est ce qu’on appelle la prophétie auto-réalisatrice, elle est d’autant plus constatée en ce qui concerne l’économie et c’est le risque auquel s’expose le gouvernement lorsqu’il s’aperçoit que les Français perdent confiance.

Ce dernier compte notamment sur les réformes annoncées pour redonner espoir à l’opinion publique et relancer l’investissement et la consommation.

La propension à épargner a de son côté perdu un point pour rester à peu près stable sur ce mois d’avril, même si sur du plus long terme elle reste supérieure à la moyenne. Le nouveau gouvernement compte de son côté sur les ménages pour puiser dans leurs économies afin de pousser la consommation et soutenir la conjoncture.

Au delà de l’efficacité technique des réformes annoncées, le meilleur résultat que pourra obtenir le gouvernement reste l’acquisition de la confiance des Français, qui sont les seuls réels acteurs de l’économie du pays.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page