Actualité

Commerce extérieur : baisse du déficit de la France

Selon les douanes, le déficit commercial de la France est maintenu à un niveau élevé, estimé à 4.3 milliards d’euros en novembre. Cependant, on constate un léger recul de 400 millions d’euros comparé au mois d’octobre. 

Sur les 12 derniers mois, ce déficit a été évalué à 65,8 milliards d’euros, un recul par rapport à 2011 (supérieur à 74,2 milliards d’euros). A ce sujet, la ministre du commerce extérieur Nicole Bricq a annoncé mardi matin sur Radio Classique que « les réformes de compétitivité engagées par le gouvernement devraient porter leurs fruits et permettront de donner des marges aux entreprises pour qu’elles innovent ».

Ce résultat du mois de novembre s’explique notamment par la livraison des 30 Airbus, estimée à 2,5 milliards d’euros et d’un satellite d’un montant de 118 millions d’euros. En même temps, les importations augmentent proportionnellement à la baisse d’activité en France.

« Le recul touche les produits pétroliers raffinés, les boissons, les équipements informatiques et électriques et les produits de l’industrie automobile », précisent les douanes. Par contre, les ventes de produits pharmaceutiques et agricoles restent élevées, comme celles des matériels militaires.

Par ailleurs, la baisse d’activité en France plombe les achats d’hydrocarbures et notamment de gaz, ainsi que les ventes de machines outils industrielles dues à l’absence d’investissement des entreprises françaises. Cependant, alors que les constructeurs français subissent de plein fouet la crise, les marques étrangères, quant à elles, profitent de cette situation pour doper leurs ventes sur le marché français.

Enfin, le déficit commercial de la France avec l’Union européenne diminue et se fixe à 2,5 milliards d’euros.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page