GérerGestionLe B.A. BA de la gestion

Comment constituer sa flotte automobile ?

Les solutions pour constituer sa flotte automobile sont multiples : achat au comptant, à crédit, neuf ou en occasion, location avec option d’achat, location longue durée…

Il est souvent bien difficile pour les chefs d’entreprise de faire un choix. La gestion peut également être faite en interne ou sous-traitée. Il n’y a pas de meilleure formule en soi, le tout dépendant bien sûr de la nature de l’entreprise et particulièrement de sa taille. Voici quelques éléments pour vous aider à vous décider.

LLD pour les grands comptes, achat au comptant pour les autres ?

La taille de l’entreprise a un impact direct sur la solution privilégiée pour constituer sa flotte automobile. Alors que dans les grandes entreprises la solution de la location longue durée (LLD) est majoritairement privilégiée, les PME, et encore plus les TPE (moins de 10 salariés) préfèrent l’achat de véhicules en propre. In fine, les petites entreprises adoptent une attitude vis-à-vis des véhicules qui est proche de celle des particuliers. Les grandes entreprises préfèrent externaliser tout ce qui n’est pas dans leur cœur de métier. Elles s’épargnent ainsi l’entretien des véhicules mais aussi les démarches liées à l’achat et à la revente.

Les avantages de l’achat

Si vos fonds propres (ou votre capacité d’emprunt) vous le permettent, vous pouvez opter pour l’achat de votre véhicule en propre. L’avantage d’acheter son propre véhicule réside dans la liberté de choisir sa marque, son modèle, sa couleur…au même titre qu’un particulier qui acquiert son véhicule. Une fois acheté, il participe à la valorisation globale de l’entreprise. Si vous voulez avoir une liberté totale dans l’achat et la gestion de vos véhicules, cette option peut être à privilégier. Sans parler des risques liés à l’utilisation des véhicules et à la revente, cette solution peut de plus vous permettre de réaliser d’importantes économies. Vous n’avez en effet pas les coûts supplémentaires liés à la location longue durée ou à la location avec option d’achat. A noter que l’amortissement de l’achat de vos véhicules est déductible de votre résultat mais que la déductibilité est cependant limitée en fonction des rejets en CO2 des véhicules.

La simplicité de gestion de la location longue durée…

La location longue durée (12 à 60 mois) offre de nombreux avantages pour les entreprises par la simplification de la gestion du parc automobile qu’elle occasionne. Tout ou presque est pris en charge, de l’achat à la revente du véhicule. L’aspect pratique est naturellement l’élément explicatif numéro un du succès des loueurs longue durée, qui fournissent par ailleurs souvent des outils de suivi de la flotte. Le chef d’entreprise ne perd plus de temps à gérer l’achat, la gestion (en cas d’accident les procédures administratives à effectuer peuvent s’avérer particulièrement chronophages pour l’employeur qui gère lui-même sa flotte) et la vente du véhicule. Autre élément déterminant : le lissage des dépenses sur la durée. La LLD est propice à une planification précise des dépenses liées à sa flotte automobile puisqu’elle permet aux chefs d’entreprise d’avoir une vision précise des dépenses futures. Le montant du loyer est fixé au moment de la signature et reste le même pour toute la durée du contrat si aucune modification du contenu n’est effectuée, ce qui réduit fortement les imprévus. En soi, il s’agit certainement du mode de gestion le plus performant. à noter que les loueurs obtiennent généralement des prix intéressants auprès des constructeurs du fait du volume d’achat.

…et des avantages comptables et fiscaux intéressants

Bien que le prix de ce mode de financement de la flotte automobile soit plus élevé que les autres, certains éléments comptables et fiscaux viennent contrebalancer ce fait (ce coût explique notamment pourquoi la plupart des petites entreprises privilégient les autres modes de financement). D’un point de vue comptable, la LLD représente la seule solution qui ne s’inscrit pas au bilan de l’entreprise mais qui apparaît uniquement en charge. Cela permet d’alléger sa structure de bilan. Les véhicules, ne vous appartenant pas, ne sont pas présents à l’actif du bilan, et donc aucun crédit ne vient s’inscrire en face, au passif. En achetant vos véhicules au comptant ou à crédit, à l’inverse, vous utilisez la capacité d’emprunt de votre entreprise. En cette période de crise, marquée par un resserrement drastique des conditions d’accès au crédit, cela peut vite s’avérer pénalisant. L’achat en propre diminue la solvabilité théorique de l’entreprise. La LLD aura également une incidence sur votre compte de résultat puisque les loyers apparaîtront en charges d’exploitation et seront donc déductibles de votre IS.

La location moyenne durée

Moins connue, la location moyenne durée permet de bénéficier des mêmes avantages que la LLD mais pour des durées plus courtes (6 à 12 mois). Ce mode de location répond avant tout aux besoins ponctuels des entreprises et est particulièrement utilisé dans des cas comme le recrutement de CDD ou d’intérimaires, de salariés en période d’essai, de lancement de nouveaux projets, de missions ponctuelles et d’opérations limitées dans le temps… Bien entendu, pour des besoins permanents la solution n’est évidemment pas adaptée.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page