Actualité

[Gestion] 390, c’est le chiffre moyen du coût d’un bulletin de salaire

De nos jours, sur 1.5 milliard de salariés recensés, plus de 150 millions d’entre eux voient leur bulletin de salaire sous-traité par un prestataire externe. En France, la gestion de paie est très coûteuse par rapport à nos concurrents voisins…

Selon une enquête de l’Américain ADP, 50% des dépenses d’externalisation des activités de RH sont dues à la paie. Cette pratique est donc monnaie courante pour les entreprises moyennes, et la tendance ne semble pas aller en s’inversant dans le temps…

Quelques chiffres en matière de coût

Cependant, toutes les entreprises du monde n’ont pas choisi ce mode de fonctionnement pour le traitement du bulletin de salaire. En effet, 70% du marché mondial (c’est-à-dire plus de 15 milliards de $) est généré par les sociétés américaines et canadiennes. 25% de ce dernier revient aux firmes du Moyen-Orient, d’Afrique et d’Europe. Des chiffres toutefois très mitigés lorsqu’on sait que l’Asie pacifique ne procrée que 3% du marché mondial, et l’Amérique latine un timide 2%… D’après les auteurs de l’enquête, ces deux dernières régions du monde prévoient un taux de croissance de taille pour l’avenir. En France, le coût d’un bulletin de paie est de 393€ environ par an, tandis qu’il est de plus de deux fois moins (soit 182€) dans le reste du monde.

Et en matière de temps… 

La préparation d’un bulletin de salaire, la paie des taxes sur le travail ainsi que les charges sociales occupent un temps radicalement variable d’un pays à l’autre. En effet, Singapour compte 10h de travail dans le cadre de ces tâches à son actif, tandis que pour le Brésil, ce temps est multiplié par près de 50 (490h). Ce dernier se dresse donc en « leader administratif »…

Les diverses réglementations visant à établir une fiche de paie sont à l’origine de ce phénomène très hétéroclite.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page