Actualité

Chef d’entreprises : le moral est bon en novembre

Mardi dernier, l’Insee a révélé des informations et des données plutôt positives en ce qui concerne le climat des affaires. Selon l’Institut National de la Statistique et des Études économiques, ce dernier aurait progressé de trois points et revient donc à son niveau de juin. En novembre, il se trouve que les chefs d’entreprises ont été plus positifs sur leur situation. Explications.

Le climat des affaires en bonne voie

Bonne nouvelle du côté du climat des affaires en France. Selon le dernier rapport émis par l’Insee, il se trouve que le moral des chefs d’entreprise français s’est arrêté à 94 points, ce qui est clairement positif pour l’Hexagone. Alors que les économistes avaient prévu de voir l’indicateur s’établir à 92 points, l’Insee explique que la moyenne de 94 points reflète une réelle progression et se hisse donc à la même hauteur qu’au mois de juin. Les principaux secteurs concernés sont l’industrie et les services qui gagnent un point, pendant que le bâtiment et le commerce de gros gagnent quatre points. Enfin, le commerce de détail, lui, compte six points de plus. L’étude menée par l’Insee ne laisse pas Michel Sapin indifférent. Selon le ministre des Finances, « ces résultats vont dans le bon sens, ils demandent à être confortés dans les mois qui viennent ». 

Des avis partagés

Même si les chiffres dévoilés annoncent comme un air positif dans l’économie française, les avis divergent. Alors que Michel Sapin accueille positivement cette progression, il n’en est pas de même pour Dominique Barbet, le responsable de la recherche économique de marché chez BNP Paribas. Selon lui, cette progression n’assure pas une forte croissance pour l’avenir de l’Hexagone. Les données démontrent que l’amélioration ne fait que rejoindre le même indicateur de juin, ce qui n’est pas réellement une progression, mais plutôt une stabilisation.

Afficher plus

Articles similaires

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page