Actualité

[Rachat] Canal + rachète une chaine Youtube, le Studio Bagel

La chaîne cryptée vient de racheter le Studio Bagel, première chaîne Youtube du genre humoristique. Et affirme ainsi sa volonté de s’imposer sur le web.

L’ « humour » Canal+

En novembre 2013, Canal + annonçait le lancement de 16 chaînes sur la plateforme vidéo Youtube. 4 mois plus tard, le 3 avril 2014, le groupe s’empare de 60% de la chaîne Studio Bagel, un collectif d’artistes humoristiques.

Ce rachat s’inscrit tout à fait dans la culture de la chaîne : faire connaître de nouveaux talents, et dicter l’humour audiovisuel français. Après les Nuls, les Deschiens, le SAV et Bref, c’est donc au tour des membres du Studio Bagel de percer dans « l’humour grinçant ». « On est convaincus depuis des années que ce qui fait la différence entre les groupes de médias, ce sont les talents [qui] peuvent venir grandir au sein de notre groupe et irriguer nos chaînes, [et] nos sociétés de production » assure Rodolphe Belmer, patron de Canal+.

Studio Bagel fait des vues

Mais, déjà avant ce rachat, la chaîne TV et la chaîne Youtube collaborait, pour les « tutos » et le « dézapping du Before». Le Studio Bagel, c’est une chaîne humoristique qui rassemble un collectif d’auteurs, de podcasters et de producteurs. Dès son lancement en novembre 2012, sa popularité est assurée avec des membres étant déjà populaires de leur côté : Kemar, Bengui, La ferme Jérôme, … Grâce à 2 ou 3 vidéos courtes par semaines (des sketchs, des fictions, des micros-trottoirs ou tutoriels décalés, etc.), le Studio Bagel dépasse le million d’abonnés un an plus tard. On peut les comparer avec Golden Moustache, un autre studio humoristique de Youtube, appartenant à M6.

L’assaut de Canal sur le web

Au total, les chaînes Youtube de Canal+ ont déjà près de 40 millions de vidéos vues par mois ! Et le rachat du Studio Bagel suit une stratégie d’offensive sur le web. « L’Internet ouvert est probablement en train de devenir un média à part entière » estime Rodolphe Belmer. « Ce média a son propre mode de consommation, plus individuel, avec des contenus plus courts. Mais aussi son écosystème de production et ses moyens de monétisation. Et le groupe Canal+ a vocation à être présent sur tous les grands médias qui proposent du divertissement. ». Ainsi pour le groupe privé, le développement d’une chaîne de télévision passe aussi par le web.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page