Actualité

Cadre : plus de boulot à la maison !

Vie privée et vie professionnelle se confondent de plus en plus, phénomène qui s’est amplifié avec l’apparition des nouvelles technologies. Selon une étude IFOP, les cadres souhaiteraient limiter l’incursion de l’entreprise en dehors des horaires de travail.

L’étude de l’IFOP réalisée pour le compte de Good Technology est claire : les cadres ne supportent plus d’être reliés 24 heures sur 24 à leurs réseaux professionnels. Parmi les résultats de l’enquête, on apprend que les cadres sont de plus en plus nombreux à venir avec leurs propres outils de communication et ils sont pratiquement 96 % à les utiliser plus ou moins fréquemment à des fins personnelles sur leur lieu de travail.

Par contre, l’intrusion du professionnel en dehors du lieu de travail est très importante, notamment via les e-mails, puisque :

  • 73 % affirment les consulter et y répondre à leur domicile
  • 66 % lorsqu’ils sont malades
  • 54 % lors de réunions
  • 43 % dans les transports
  • 33 % au café ou au restaurant
  • 18 % pendant leurs loisirs (spectacles, cinéma…)

Dans la ligne de cette poursuite du travail en dehors des horaires habituels, la plupart des cadres interrogés reconnaissent travailler au moins 4 heures par semaine et jusqu’à plus de 10 pour certains. Ils souhaiteraient pouvoir limiter les sollicitations des entreprises en dehors des heures de travail ! A l’image des cadres allemands, dont l’envie première serait de bloquer les relations possibles avec leur entreprise :

  • à 57 % pendant leur temps de congé
  • à 54 % pendant leur week-end,
  • à 44 % le soir
  • mais seulement 22 % pendant leur temps de pause déjeuner.

Autre résultat intéressant, ils sont 33 % à préférer du temps libre plutôt que des avantages en salaire.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page