[Business] Uber propose ses services aux entreprises

Si Uber, le spécialiste de la réservation de VTC, s’intéresse maintenant aux entreprises, ce n’est pas pour rien. La société américaine a trouvé la formule gagnante pour s’implanter en Europe. Appelé « Uber for Business », ce service devrait permettre aux entrepreneurs de créer un compte au nom de l’entreprise. Au menu, règlements des déplacements professionnels, sans avoir à avancer l’argent. Explications.

Après les États-Unis, c’est au tour de l’Europe

« Uber for Business », c’est quoi au juste ? Ce service arrive tout droit des États-Unis et compte maintenant séduire la France et le reste de l’Europe. En somme, cette nouvelle formule permet aux entrepreneurs de créer un compte au nom de l’entreprise. Par conséquent, les collaborateurs peuvent régler leurs déplacements professionnels, sans avoir à avancer de l’argent. Les notes de frais qui mettent des jours à être remboursées vont ainsi aux oubliettes ! Bref, une initiative qui plaira sans aucun doute aux entrepreneurs. D’ailleurs, c’est déjà le cas aux États-Unis depuis juillet de cette année-ci : les entrepreneurs utilisent déjà le service et en sont entièrement satisfaits. En tout cas, c’est une belle initiative de la part d’Uber qui devrait trouver facilement sa place en France.

« Un service gratuit »

Le président d’Uber France commente cette démarche en ajoutant que « ce service est gratuit ». En effet, « Uber for Business » ne fait payer ni l’abonnement ni les frais d’approches. En général, ce sont des règlements qui coûtent cher au client. Un tableau de bord devrait également être ajouté au service. Ce dernier permettra aux entreprises de suivre en temps réel l’évolution des coûts de transport. L’entreprise spécialisée dans la réservation de voitures de tourisme avec chauffeur (VTC) est actuellement présente dans seulement quelques villes de France, notamment Paris, Lyon et Lille. Avec l’ampleur que pourrait prendre son service de déplacement professionnel, Uber pourrait éventuellement s’intéresser à Bordeaux, Nice et Toulouse.

Exit mobile version