Actualité

[Investissement] Business Angels : bilan positif en 2013

France Angels constate une légère amélioration de l’activité des Business Angels tant en termes d’investissement que d’accompagnement des entreprises.

2013, une année clé

En 2013, le nombre de Business Angels est en hausse de 4%. En effet, la marge entre les investisseurs sortant de leur réseau (435) et les nouveaux arrivants (573) affiche un taux de renouvellement de 14%. Qui plus est, le bilan est globalement positif et non pas ciblé puisque le montant des investissements n’échappe pas au progrès avec 41 millions d’euros, soit +2%.

L’offre inférieure à la demande

Nous ne vous apprenons rien, rares sont les élus auprès des Business Angels. En effet, parmi 10 000 dossiers reçus, seul environ 1/3 d’entre eux sont sérieusement étudiés. Sur ce tiers restant, 1800 dossiers sont présentés aux membres des réseaux et enfin, 370 d’entre eux bénéficient d’investissements. Notons toutefois que cette prise de risque, assumée par les Business Angels, permet aux jeunes entreprises de pouvoir appuyer leur crédibilité auprès d’organismes privés ou publics, afin que ces derniers co-investissent.

Un coup de pouce au chômage 

L’apport financier direct des Business Angels a contribué à la création de 3000 emplois directs en 2013. Un chiffre prometteur puisqu’il est en constante hausse.

Un investissement humain notable 

Les Business Angels apportent non seulement un apport financier plus que louable, mais ils sont également présents pour soutenir les entreprises sur le long terme, se présentant ainsi comme des mentors pour les novices. Les chiffres en témoignent puisque 40% de la totalité des sommes investies en 2013 est destiné au refinancement !

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page