Actualité

[Investissement] Bpifrance se réjouit des chiffres de la croissance

Le directeur général de Bpifrance se réjouit des chiffres de la croissance publiés par l’Insee ce vendredi 14 mars. Et non sans raison : l’investissement aurait pour la première fois progressé depuis le quatrième trimestre de 2013, contribuant à une hausse du PIB de la France de 0,3% sur le trimestre. Ambitieux, Nicolas Dufourcq n’entend pas s’arrêter en si bon chemin.

La Bpifrance : les chiffres de l’investissement

Il y a un an, la banque publique d’investissement voyait le jour pour le plus grand bonheur des entreprises même si certains doutaient de son efficacité. En 2013, Bpifrance les a rassurées en accordant 9 milliards d’euros de prêts aux entreprises dont 5 destinés à l’investissement et 4 à la trésorerie des entreprises à court terme. Pour compléter ces mesures, l’année dernière, la Bpifrance a investi de la manière directe 121 millions d’euros pour les PME et 367 millions d’euros pour les GME. Outre les investissements directs, les prêts et garanties apportés par Bpifrance ont aussi permis aux entreprises françaises de soutenir le développement de ces dernières.

Si 10 milliards d’euros de crédits ont été accordés l’an dernier par la banque publique d’investissement, celle-ci envisage encore d’accroître cette somme de 1 milliard par an pour atteindre 13 milliards d’euros en 2016. Pour se faire la Bpifrance souhaite avoir une approche opérationnelle et rencontrer 75 000 entreprises cette année.

Les ETI ne resteront pas à l’ombre

Lors d’un communiqué, Nicolas Dufourcq a révélé son souhait d’investir également un milliard d’euros dans les groupes ou entreprises de taille intermédiaire dans les trois prochaines années. Selon son celui-ci, une telle opération pourrait atteindre 1 à 2 milliards d’euros que Bpifrance serait annuellement en position d’investir en fonds propres dans l’économie française. Reste à savoir si les propos prometteurs de Nicolas Dufourcq parviendront à convaincre les entrepreneurs d’ouvrir leur capital.

Rayonner au-delà des frontières

Au fil des saisons, Bpifrance entend renforcer l’accompagnement des entreprises à l’étranger en étendant aux régions son nouveau dispositif. Pour financer l’internationalisation des entreprises, le montant des prêts accordés à l’export devrait au moins doubler dès cette année pour aboutir à une somme de 250 millions d’euros, l’objectif final étant de les porter à moyen terme à 500 millions d’euros par an. Quant aux aides à l’innovation, celles-ci passeront de 747 millions d’euros en 2013 à 1,5 milliard en 2016.

Selon le directeur général de Bpifrance, il n’est pas raisonnable de reporter sans arrêt l’investissement des PME et des ETI françaises dans la situation actuelle où seuls les prêts de développement sont en mesure de relancer l’investissement. À cet effet, l’année 2014 doit être assez chaleureuse pour accueillir ce qu’il appelle « le printemps de l’investissement » français.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page