Actualité

Bpifrance prête 23 millions d’euros pour le développement des objets connectés

Vers une ambition plus grande et pour une vision prometteuse, la banque publique Bpifrance veut investir une somme colossale de 23 millions d’euros dans le projet « Felin » (Futur Équipement LTE Intégré avec virtualisatioN). Ce projet, mis en place par 10 ETI et PME françaises, a pour objectif le développement des équipements nouvelle génération, et notamment des objets connectés en 4G. 

Environ 2 milliards d’objets connectés 4G dans 10 ans

Pour la prochaine décennie, le développement de la 4G et les objets connectés représentent, en France, un marché potentiel considérable, notamment pour les acteurs industriels français. Le dernier Consumer Electronic Show de Las Vegas a fait la part belle au secteur, et les professionnels n’ont pas manqué de souligner que près de 50 à 80 milliards d’objets connectés devraient être utilisés dans les prochaines décennies, dont près de 2 milliards seront directement connectés en 4G. 

D’après Xerfi, le marché des objets connectés en France pèsera près de 500 millions d’euros en 2016. C’est d’ailleurs partant de ce constat que plusieurs entreprises des télécoms se sont réunies pour que la France puisse obtenir une réelle part de marché dans ce secteur prometteur.

Investir dans un secteur qui cartonne

Spécialisée dans les technologies en lien à la reconnaissance vocale et également connue pour ses drones, l’entreprise Parrot figure parmi les chefs de file du projet Felin. Elle sera en mesure de proposer plus de fonctionnalités, notamment dans le secteur automobile, avec la nouvelle génération d’objets à venir. 

En investissant une telle somme dans un secteur en pleine expansion, la banque publique Bpifrance vise juste et contribue à l’effort national pour booster l’économie sur les créneaux qui cartonnent, dont fait indéniablement partie le marché de l’internet des objets.

Afficher plus

Articles similaires

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page