Actualité

BlackBerry10 : le retour du fabricant canadien

Le fabricant canadien du Blackberry, Research in motion (RIM) a présenté mercredi sa nouvelle génération de smartphones et son nouveau système d’exploitation, le Blackberry 10, afin de retrouver sa notoriété auprès des clients professionnels.

Lancement prochainement du BlackBerry 10

Pour marquer le coup, l’entreprise canadienne a lancé, le 23 janvier, sa nouvelle plateforme de gestion des terminaux mobiles d’entreprises, BlackBerry Entreprises Services 10. Les clients professionnels et gouvernementaux bénéficieront d’une interface pour gérer leur flotte de smartphones via Android.

Le mouton noir des smartphones

Ayant auparavant une longueur d’avance sur ses concurrents, le Blackberry était le portable préféré des « pros ». Depuis quelques années, il est devenu le « mouton noir » des smartphones. Selon une enquête du New York Times publiée en octobre, les cadres interrogés prétendent avoir « honte » de posséder un BlackBerry et les entreprises cherchent même à s’en débarrasser.

La carte de la dernière chance

« RIM joue sa dernière cartouche. Ils n’ont pas sorti de nouveauté depuis 1 an et demi. Jusqu’ici, ils ont réussi à limiter la casse : ils vendent encore 9 à 11 millions de smartphones par trimestre, ce qui reste tout de même deux fois plus que Nokia, l’ancien leader », a expliqué Alexander Peterc, analyste chez Exane BNP Paribas.

Par ailleurs, l’entreprise a annoncé, mi-janvier, des résultats plus qu’attendu, avec 9 millions de dollars de bénéfice au troisième trimestre de son exercice décalé de 2012. Des chiffres qui restent bien loin des 265 millions de dollars de recette générée à la même période en 2011. 2012 a été une année critique pour RIM qui a dû réduire la masse salariale en supprimant 5 000 emplois en juin. En décembre, la société a quitté l’indice boursier américain, le Nasdaq-100.

« Le plus inquiétant est sans doute la chute prononcée du chiffre d’affaires (CA) depuis deux ans, un temps temporisée par les revenus provenant des services Blackberry. Le CA de RIM aujourd’hui est à peine plus de la moitié du CA de RIM d’il y a deux ans », a déclaré le blog collaboratif Margin Call.

« Nous avons pris le temps de construire une plateforme fiable pour les dix prochaines années », a expliqué M. Heins, nouveau dirigeant de RIM, au journal allemand Die Welt. « Ce qui importe pour le moment, c’est de lancer BlackBerry 10 avec succès. On verra pour la suite », a-t-il ajouté.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page