GérerGestionLe B.A. BA de la gestion

Les Bitcoins « pour les nuls » : la monnaie virtuelle

En 1998, les premières discussions sur la création d’une crypto-monnaie émergent dans les communautés en ligne. En 2009, cette monnaie virtuelle a pris forme sous le nom de Bitcoin. C’est une monnaie virtuelle en ligne qui fonctionne à travers un système d’échange peer-to-peer. Cette monnaie électronique est totalement décentralisée.

Qu’est-ce que les Bitcoins ?

L’origine des Bitcoins remonte à 1998, lorsque Wei Dai initia l’idée d’une monnaie totalement virtuelle, contrôlée par des processus cryptographiques plutôt que par une institution officielle. En 2009, Satoshi Nakamoto publia les premières spécifications techniques et prototypes du projet Bitcoin, qui a depuis connu une croissance exponentielle.

Comment fonctionnent les Bitcoins ?

Les Bitcoins sont une monnaie virtuelle en ligne qui fonctionne à travers un système d’échange peer-to-peer. Cette monnaie électronique est totalement décentralisée et ne souffre d’aucune régulation de la part des banques ou institutions monétaires et financières (tel que la BCE), et n’est produite par aucun gouvernement (bien que certains la reconnaissent comme une monnaie officielle

Ce projet est totalement open-source, et le principe de décentralisation est le fondement même des Bitcoins, afin d’en assurer la sécurité et la libre circulation. En effet, la monnaie est détenue directement par les utilisateurs eux-mêmes, sans que le processus de paiement ou de transfert d’argent ne fasse appel à la moindre banque, quel que soit votre interlocuteur.

Le logiciel Bitcoin suit cette logique de décentralisation puisqu’il s’agit d’un logiciel libre développé et alimenté par la communauté de développeurs à travers le monde, tout en respectant un certain nombre de règles préétablies, évitant toute dérive.

Chaque utilisateur peut créer son portefeuille personnel à travers un logiciel ou une application mobile préexistante dédiée, qui lui permettra d’envoyer et recevoir des Bitcoins. Les transactions sont toutes validées à travers un système appelé « chaine de blocs », qui peut être représenté sous la forme d’un grand livre de compte partagé au public, et qui utilise la puissance du réseau d’utilisateurs de Bitcoins afin d’assurer l’intégrité de chaque transaction, qui sont par ailleurs irréversibles.

Comment se procurer des Bitcoins ?

Vous pouvez vous procurer des Bitcoins à travers des sites d’échange de Bitcoins (tel que https://coinbase.com/, ou en recevant en échange d’un bien ou service.

Il y a aujourd’hui un peu moins de 12 millions de Bitcoins en circulation. Par conséquent, le prix d’achat des Bitcoins est très volatile et soumis à de nombreuses fluctuations. En effet, les Bitcoins sont soumis à la loi de l’offre et de la demande étant donné le nombre restreint de Bitcoins en circulation. De petits mouvements sur le marché peuvent donc influencer fortement les taux de change des Bitcoins. A l’heure actuelle, 1 Bitcoin vaut environ 292 euros. Mais il est très compliqué de prévoir l’évolution du cours du Bitcoin dans les années à venir, et même si cette monnaie virtuelle va perdurer.

Quels sont les risques ?

Le transfert de Bitcoins entre utilisateurs est censé être extrêmement sécurisé. Pour autant, l’accès à votre portefeuille en ligne l’est beaucoup moins. Nous avons en effet assisté le 26 Octobre dernier à un « casse » en ligne, opéré par un groupe de hackers, sur le site Inputs.io, un portefeuille en ligne de Bitcoins très réputé pour sa sécurité. Les voleurs se sont emparés de plus de 4100 Bitcoins (environ 2 millions d’euros), et très peu d’utilisateurs ont pu être remboursés, le site ayant dû fermer.

La monnaie du marché noir ?

Les Bitcoins sont aussi considérés comme la monnaie officielle du marché noir et des transactions illégales. Utilisée sur le « darknet », le réseau officieux d’internet, cette monnaie était notamment très répandue sur le site Silk Road, fermé par le FBI (mais ré-ouvert depuis), et qui se présente comme la place de marché en ligne des drogues, armes et autres produits illégaux.

Quel avenir pour les Bitcoins ?

Cependant, de plus en plus de sites bien connus du grand public acceptent les paiements en Bitcoins, parmi lequel WordPress, Reddit, ou encore The Internet Archive. Les Bitcoins représentent une avancée majeure pour le Web 2.0, mais il convient d’en suivre prudemment l’évolution, puisque certains « concurrents » commencent à émerger, à l’image des Litecoins ou Namecoins, et personne ne peut vraiment prédire l’avenir de ces monnaies virtuelles.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page