Actualité

Bernard Arnault récompensé en Angleterre

En France l’image du patron, même fondateur, a du mal à avoir bonne presse. Ceci n’est cependant pas le cas dans tous les pays du monde, loin de là. En témoigne la prestigieuse distinction anglaise « commandeur de l’ordre de l’Empire Britannique » qui a été remise à Bernard Arnault et publiée par le ministère des Affaires étrangères britannique.

Alors qu’en France, nos patrons accusent un déficit d’image, ils sont pourtant bien vus dans la grande majorité des pays étrangers. Cette haute distinction remise par la reine Elisabeth II à Bernard Arnault représente un réel indice de la différence qui existe entre les conceptions suivant les pays. Le fondateur du groupe français LVMH s’est vu ainsi remettre une distinction qui n’est que rarement accordé à des étrangers autres que Britannique, Américain voire Canadien. 

Une implication en Anglettre

Le milliardaire français, première fortune d’Europe a construit l’un des fleurons des entreprises françaises a ainsi été récompensé pour « services économiques » et « services à la communauté au sens large au Royaume-Uni ». Rappelons que ce dernier possède les whiskys The Glenmorangie Company et soutien, en Angleterre, l’art et la mode notamment à travers la Central Saint Martin’s School of Art and Design et des expositions au British Museum.

La polémique de la double nationalité en France

Cette distinction intervient après une polémique en France issue de sa demande de double nationalité française et belge pour « développer ses investissements en Belgique ». Cette déclaration avait créé auprès du public Français des suspicions sur un éventuel exil fiscal.

Afficher plus

Articles similaires

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page