Actualité

Baromètre Edenred / Ipsos sur le bien être et la motivation

Tous les ans depuis 2004, Edenred et Ipsos conduisent une enquête ayant pour objectif de déterminer l’opinion des salariés sur leur bien-être en entreprise, leur relation à leur employeur et leurs motivations professionnelles. Cette année deux enseignements principaux. A l’échelle européenne, un nombre croissant d’employés s’inquiètent pour le maintien de leur emploi. Au niveau français, les salariés font preuve d’une démotivation notable, la plus élevée d’Europe. Principaux éléments en cause : le manque de reconnaissance et l’insatisfaction au niveau du pouvoir d’achat. 

Le baromètre annuel Edenred / Ipsos, mené depuis 2004 auprès d’un large échantillon de salariés, est une fois encore riche d’enseignements, pour la France mais également pour l’Europe.

Parmi les salariés des pays d’Europe du nord, les Allemands et les Belges sont les plus satisfaits de leur pouvoir d’achat. Sans surprise, les salariés d’Europe du sud se déclarent majoritairement insatisfaits de leur pouvoir d’achat et affichent une inquiétude croissante par rapport au maintien de leur emploi. 

Si l’optimisme n’est pas de rigueur en Europe du sud, il ne l’est pas non plus en France puisque, par exemple, « 38% des salariés français déclarent que leur motivation au travail est en baisse, alors qu’ils ne sont que 22% en Allemagne ».

Les salariés français apparaissent comme les plus démotivés d’Europe, devant l’Espagne ou encore l’Italie. Les français sont également ceux qui attribuent la plus faible note à leur qualité de vie au travail (6.1/10). 

L’enquête ajoute que « les salariés français ont de moins en moins confiance en leur propre avenir professionnel et celui de leur entreprise ». 

A noter par ailleurs que 67% des salariés français se déclarent insatisfaits de leur pouvoir d’achat.

Afficher plus

Articles similaires

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page