Baisse des prévisions de déficit pour 2016 et 2017

Selon le gouvernement, les prévisions de déficits de l’Hexagone ont été revues à la baisse pour 2016 et 2017. En pourcentage du PIB, le déficit public fléchit ainsi de 3,8% à 3,6% pour 2016 et il passe de 2,8% à 2,7% pour 2017.

Des prévisions ajustées par le gouvernement

Dans le communiqué émis par Bercy sur les prévisions des déficits pour la France, le gouvernement estime une légère amélioration dans les pertes économiques du pays. Ces prévisions ont été ajustées par le ministre français des Finances pour « intégrer l’ensemble des informations recueillies et des décisions nouvelles, intervenues depuis les précédentes estimations datant d’octobre dernier ». En pourcentage du PIB, le déficit public passerait donc de 3,8 à 3,6 pour 2016 et de 2,8 à 2,7 pour l’année 2017. Quant à l’année 2015, elle s’annonce elle aussi plutôt positive, avec une amélioration de 0,2%, passant de 4,3% à 4,1%.

Tout dépendra de l’année 2015

Selon le communiqué, ces nouvelles prévisions englobent notamment « l’incidence du plan d’ajustement de 3,6 milliards d’euros annoncé le 27 octobre dernier ainsi que les conséquences des amendements adoptés au cours des débats sur le projet de loi de finances pour 2015 et le projet de loi de finances rectificatif pour 2014 ». En tout cas, il est clair que le déficit public de l’année 2015 sera déterminant. Les prévisions du gouvernement s’avèreront-elle juste ? Selon Michel Sapin, « La révision du déficit 2015 aura un impact sur 2016 et 2017 et permettra au déficit d’être largement au-dessous de 3 % du PIB en 2017 ».

Exit mobile version