Actualité

L’absentéisme des salariés s’accroît en France

D’après une étude menée par le cabinet Alma Consulting Group, l’absentéisme des salariés du privé a augmenté de 18% en 2012. En moyenne, les salariés se sont absentés 16.6 jours sur cette même année.

Si les trois années précédentes avaient été marquées par une amélioration des chiffres relatifs à l’absentéisme des salariés, l’année 2012 se caractérise au contraire par une nette dégradation de la situation, avec une hausse de l’absentéisme de 18%. Tel est en effet l’enseignement principal du baromètre 2012 du cabinet de conseil Alma Consulting group. L’étude porte sur un large échantillon de 325 entreprises du privé, pour 315 000 salariés.

Sur l’année 2011, les salariés s’absentaient en moyenne 14 jours, en 2012, ce chiffre atteint désormais 16.6 jours. De nombreux facteurs peuvent expliquer cette situation : pénibilité, stress au travail… Dans tous les cas, la facture est lourde pour les employeurs du secteur privé, environ 7 milliards d’euros. 

La situation n’est évidemment pas uniforme, de profondes divergences se font sentir entre les secteurs. L’absentéisme augmente dans l’industrie mais dans une moindre mesure par rapport aux services, où il a augmenté de 8 jours en un an. La banque et l’assurance semblent les plus concernées par ce phénomène. A l’inverse, l’absentéisme diminue dans les secteurs de la santé, des transports et du BTP. 

Yannick Jarlaud, qui a dirigé l’étude, souligne que c’est la persistance de la crise qui peut expliquer ce phénomène. La première période de mobilisation pour résister à la crise est dépassée, désormais c’est plus la démobilisation et la lassitude qui se font sentir bien souvent. 

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page