Actualité

Apple : une nouvelle accusation

Ces dernières semaines ont été difficiles
pour le constructeur américain. Le géant de l’informatique doit faire face à des
menaces de nature commerciale avec la montée en puissance de son adversaire
Samsung, mais aussi juridique, après les accusations du congrès américain
d’évasion fiscale. Apple doit répondre aux questions de la justice durant un
procès qui débutera aujourd’hui sur une éventuelle entente conclue avec
d’autres éditeurs.

En effet, le groupe est soupçonné par le
ministère de la justice et plusieurs Etats américain d’avoir signé un accord
avec 5 groupes d’éditions, afin que ces derniers augmentent les prix de leurs
livres électroniques. Cette action est organisée pour concurrencer la
plateforme Amazon.

Les faits remontent à 2010, lorsque le
groupe s’apprêtait à sortir sa célèbre tablette tactile, l’iPad. A ce moment
là, Amazon tenait les rênes du marché avec sa boutique en ligne, Kindle, et
infligeait aux éditeurs des prix de vente fixés à 9.99 euros. Puis la tendance
s’inversa, puisqu’à leur tour les  groupes d’éditions pouvaient définir les prix
et de choisir les pourcentages de commission à reverser aux revendeurs. Ainsi,
les consommateurs ont subi la hausse des prix des livres électroniques et ont
été obligés de débourser «des dizaines de millions de dollars de plus».

Parmi les éditeurs concernés, y
apparaissent : le français Hachette, les américains Harpercollins (groupe News
Corps) et Simon and Schuster (CBS), le britannique Penguin (Pearson) et une
filiale de l’allemand Bertelsmann, Macmillan. Pour éviter le procès et
préserver leurs images, ces derniers ont opté pour un accord à l’amiable en
modifiant leurs pratiques et en payant une amende de 170 millions d’euros.

Seul Apple est concerné par le procès.
Tim Cook, directeur général de la marque, déclare que le groupe « comptait se
battre » pour clamer son innocence. Le procès devra durer 3 semaines. La
décision du juge sera connue le 20 juin prochain. D’après certains analystes, Il
se pourrait qu’Apple ait à souffrir du verdict.

Afficher plus

Articles similaires

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page