Actualité

Apple intouchable ?

La crise touche-t-elle le géant américain ? A la surprise générale, Apple a annoncé hier un recul de son  bénéfice net, ce qui n’était pas arrivé depuis près de 10 ans.

En effet, pour la première fois en une décennie, le groupe fondé par Steve Jobs connait une baisse de son chiffre d’affaires et de son bénéfice net. Afin de calmer les esprits, il a promis de reverser 100 milliards de dollars en dividende à ses actionnaires d’ici la fin 2015. Soit plus de 55 milliards de dollars par rapport à l’an dernier. Cette action va pousser Apple à emprunter pour la première fois de son histoire.

Cela fait un moment, que le groupe fait face à des difficultés. Son action en cours de  bourse (Nasdaq) est passée de 700 dollars en septembre à 400 dollars soit une chute de 40%. Sans oublier les nombreuses critiques, qui l’accusent  de posséder une masse énorme de liquidités et de ne pas en faire suffisamment profiter ses actionnaires.

Pour finir, Tim Cook, le directeur général du groupe, a reconnu lors d’une téléconférence avec des analystes que la croissance d’Apple avait ralenti, avant d’assurer que la situation du groupe restait solide. Ainsi, malgré une baisse de 18% du bénéfice net, le chiffre d’affaires de son deuxième exercice fiscal est de 43,6 milliards de dollars, un chiffre supérieur aux estimations de Wall Street (42,3 milliards de dollars), grâce entre autres à des ventes d’iPhone et d’iPad meilleures qu’attendu. Il est sûr que le géant américain des hautes technologies a des beaux jours devant lui.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page