Altrad réalise la bonne opération avec le rachat d’Hertel

C’est un fantastique bond en avant que réalise la société Altrad, née en 1984 et basée à Montpellier. Elle vient en effet de racheter à 100 % la société Hertel, l’un de ses concurrents directs. Le montant du rachat est estimé à 230 millions d’euros. 

Il pourrait permettre à Altrad de doubler son chiffre d’affaire annuel et le porter à 1.6 millions d’euros. C’est la plus grosse opération de son histoire. Avec une capacité humaine de 17 000 salariés, l’entreprise française prépare le défi de demain.

Les protagonistes

Altrad est un fabriquant de bétonnières, échafaudages, brouettes et propose des services aux industries dans une zone majoritairement européenne. Après avoir acquis le Montpellier Hérault Rugby, l’entreprise en englobant Hertel, voit loin. En effet, cette PME néerlandaise, basée à Rotterdam, est l’un des leaders dans les solutions d’accès, l’isolation et la protection anticorrosion. Elle réalise également de la maintenance sur des systèmes mécaniques.

L’objectif

L’intérêt de ce rachat est triple. D’une part, Altrad fait disparaitre virtuellement un concurrent. D’autre part, Hertel se fournissait exclusivement chez Layher, un concurrent d’Altrad. Un coup double porté par le groupe français, qui éloigne un rival et assure un carnet de commande pour sa nouvelle activité. Enfin, cela lui permet de conquérir des marchés dans le Golfe Persique ou en Australie où Hertel était implanté.

Quitter la version mobile