Actualité

[Juridique] L’Allemagne instaure un Smic à 8,50€ brut de l’heure

L’Allemagne faisait parti des pays dont les salariés ne bénéficiaient pas de revenu minimum. Mais une nouvelle loi, votée jeudi le 3 juillet au Parlement, va changer la donne pour les travailleurs allemands.

Le Smic était une garantie que les salariés allemands n’avaient pas et à laquelle ils aspiraient. C’est maintenant quelque chose d’acquis pour eux, depuis le vote de l’instauration d’un salaire minimum par les députés allemands. Résultat d’un accord entre la chancelière Angela Merkel et son parti chrétien –démocrate, et les sociaux-démocrates du SPD, le projet était porté par la ministre sociale-démocrate du Travail, Andrea Nahles.

Le montant de ce Smic est de 8,50€ brut de l’heure, soit dans la moyenne des autres pays développés. S’il est inférieur au Smic français (qui est de 9,53€), il reste supérieur au Smic britannique (qui est de 7,91€). En imposant ce revenu minimum, il rejoint la majorité des pays européens qui l’imposent aussi, soit 21 pays européens sur 28. Cette nouvelle loi va permettre à 4 millions de salariés d’augmenter leur salaire mensuel au 1er janvier 2015, sur les 42 millions d’actifs allemands.

Mais cette bonne nouvelle ne concerne pas tous les travailleurs. Le vote de cette loi a fait grand débat au sein des partis politiques, la CDU-CSU (le parti d’Angela Merkel) n’étant pas d’accord sur le fait que l’Etat s’immisce dans un domaine habituellement réservé au patronat et aux syndicats. La chancelière a finalement donné son accord à contrecœur. Mais afin d’être sûr que la loi soit votée, les sociaux démocrates ont accepté d’exclure certaines catégories de travailleurs. Ceux qui n’auront pas droit au revenu minimum seront les apprentis en formation, les chômeurs de plus de 6 mois, les moins de 18 ans ou les saisonniers agricoles.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page