Actualité

[Financement] Airinov lève 1,6 millions d’euros

Le fabriquant de drones agricoles va pouvoir développer sa solution innovante grâce à l’aide du groupe Parrot.

D’une grange à un drone sophistiqué

La start-up est née il y a 4 ans dans la grange d’une exploitation agricole (comme quoi, il y avait des signes). Trois personnes sont à l’origine du projet : deux ingénieurs, Florent Mainfroy et Corentin Chéron, et un fils d’agriculteur, Romain Faroux. Leur but : apporter de nouvelles solutions aux agriculteurs, dans un contexte – tant économique qu’administratif – de plus en plus difficile pour eux.

Leur 1ère offre, « Conseil azote par drone », consistait à peser la biomasse sur un lambeau de terrain pour améliorer le pilotage de la fertilisation azotée sur colza. Une solution ultrasophistiquée qui mêle trois outils technologiques et scientifiques : un drone (constitué d’une aile volante robotisée), une télédétection agronomique, et un système de cartographie.

Un outil agronomique pour aider les agriculteurs

Aujourd’hui, l’entreprise a pris du poids, et prévoit 1 million d’euros de CA pour l’année 2014. Les dirigeant comptent plus d’un millier d’agriculteurs ayant fait appel à eux ; et près de 10 000 hectares actuellement survolés par un drone. Enfin, 8 salariés ont rejoint les 3 fondateurs.

Pour sa levée de fonds, la société a fait appel au groupe français Parrot, spécialiste de produits électroniques connectés. Et notamment des drones. Le groupe, qui a perdu 16% de son capital en 2013, se relance donc par l’investissement, et va aider Airinov à… aider les agriculteurs.

Avec l’arrivée de ces 1,6 millions d’euros, la société va pouvoir développer de nouvelles offres. Elle évoque une hausse du rendement moyen, avec un gain de 73€/hectare. L’objectif est de conseiller et expertiser les agriculteurs et agronomes, de distribuer des drones « ebee », ainsi que de proposer des suivis expérimentaux.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page