Actualité

L’activité des TPE en recul

Les petites entreprises ont globalement connu une baisse d’activité en 2012, selon une enquête de la Fédération des Centres de Gestion Agréés.

L’étude, qui porte sur 8 secteurs d’activité et 26 professions du commerce, de l’artisanat et des services, n’est pas des plus réjouissants. Mis à part la crise de 2009, c’est la plus forte baisse, avec 2,2% (c’était 2,5% en 2009).

Plusieurs secteurs ont connu des baisses plus ou moins importantes. L’artisanat du bâtiment connaît la plus forte baisse : 4,8% alors qu’il avait soutenu l’économie avec une hausse de 4% en 2011. D’autre part, seul le commerce de détail alimentaire s’en sort avec une hausse, minime toutefois, de 0,6%, après une année 2011 également en hausse.

La santé ne se porte pas très bien : 0,3% de baisse de son activité, alors qu’elle était en progression en 2011. La politique d’austérité à l’égard des dépenses de santé explique ce recul.

Les métiers de l’esthétique ne sont pas non plus au mieux de leur forme, avec 1,2% de baisse de l’activité. C’est un poste de dépenses que les Français délaissent à cause de la crise du pouvoir d’achat.

Les cafés et l’hôtellerie restauration subissent une baisse de 1,7%, le secteur de l’habillement de 2%. L’équipement de la maison a connu une baisse conséquente de 4,4% de son activité, là encore en raison du délaissement de ce secteur, aux produits et services coûteux. Les magasins de vente de produits électroménagers, de matériel hi-fi et de téléviseurs a ressenti cette baisse.

L’étude des régions nous apprend que l’Ile-de-France arrive en tête de l’activité avec 1,4% d’augmentation. La région Rhône-Alpes a stagné à 0,1%, tandis que la Lorraine a subi 0,5% de baisse. Gageons que l’activité repartira de plus belle après cet épisode morose.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page