Actualité

40% des clics sur mobile liés à une erreur ou une fraude !

Les statistiques de la montée en puissance de l’utilisation des smartphones étaient flatteuses et pouvaient laisser penser à un futur proche de boom du développement de leur utilisation. Selon une étude publiée par TradeMob, 40% des clics seraient le fruit du hasard ou de fraude.

Comme pour internet, on s’attendait à ce que le taux de clics sur les publicités mobiles cache une réalité bien moins flatteuse. Cette tendance était appuyée selon le journal du net par une étude de Marine Software sur le 3e trimestre 2012. Cette dernière montrant « la supériorité du mobile sur le Web traditionnel, en termes de taux de clic des impressions publicitaires avec un ratio moyen de 4,93% sur smartphone aux Etats-Unis contre 2,26% sur ordinateur ».

Une étude qui tombe à l’eau

C’est désormais au travers de cette nouvelle étude par TardeMob que la tendance à montrer les mobiles comme un eldorado vient de tomber puisqu’il faudrait réduire les statistiques d’au moins de moitié rendant le taux de clic équivalent à celui du net. Le fameux très bon ROI d’une campagne mobile, serait donc à revoir.

L’origine des mauvais clics

Dans cette étude TradeMob souligne que deux raisons principales expliquent ces nombreux clics inutiles. En premier lieu, 22% seraient liés à « la maladresse » des utilisateurs quine sont pas encore habitués à utiliser leur nouveau gadget. La fraude a aussi la part belle puisque ce ne serait pas moins de 18% des cas qui seraient concernés. Celle-ci serait selon cette étude identifiable par un pic irrégulier du trafic ou par des clics provenant de la même IP (donc même utilisateur en principe).

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer