Actualité

2011, mauvaise année pour l’emploi dans les TPE

L’enquête Ifop pour Fiducial auprès des très petites entreprises révèle
qu’en 2011, beaucoup de patrons ont été contraints de réduire leurs
effectifs.

Alors que les TPE sont un formidable vivier d’emplois, ces entreprises ont détruit des emplois en 2011. Les déséquilibres économiques et financiers continuent de fragiliser les TPE. En 2011, 82 % des patrons de TPE ont stabilisé leurs effectifs. Mais 10 % les ont réduits quant seulement 7 % les ont augmentés.

2012 serait heureusement moins mauvaise que 2011 en termes d’emplois. 9 % ambitionnent d’augmenter leur nombre de salariés, quand 3 % pronostiquent une diminution.

Le salaire des employés des TPE aurait progressé en moyenne de 1,7 % en 2011, avec de fortes disparités. 18 % des TPE employeurs n’ont pas revalorisé les salaires l’an dernier et la même proportion revendique une augmentation moyenne supérieure à 4 %.

Pour les deux tiers des patrons de TPE, il est difficile de recruter. Ils déclarent qu’il est difficile de recruter du personnel à un salaire adapté aux moyens de la TPE (72 %), du personnel motivé (69 %) et du personnel compétent (51 %).

On peut noter que les TPE recourent toujours majoritairement aux jeunes. En effet, 65 % des dirigeants de TPE ayant des salariés emploient au moins une personne de moins de 30 ans dans leur entreprise.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer