ANNONCES LÉGALES  |  
CLUB D'ENTREPRENEURS  |  
SOS FOURNISSEURS  |  
ANNUAIRE  |  
OÙ TROUVER NOTRE MAGAZINE  |  

Trouvez une pépinière, un espace de coworking, un incubateur, un réseau de business angels...[BETA]

.
innov

Zoom sur l’innovation dans les entreprises familiales

04/11/13
innov

A l’occasion de son 11ème Rendez-vous de l’Innovation, le SYNNOV, Syndicat de l’innovation, a organisé en partenariat avec l’ASMEP-ETI et l’EDHEC Business School, une table ronde sur le thème de l’innovation au sein des entreprises familiales. Retour sur cet événement.

Malgré un contexte global difficile et une situation française délicate pour l’industrie, les entreprises familiales tirent leur épingle du jeu et suscitent en conséquence un regain d’intérêt. La clé de leur réussite réside en partie dans leur rapport à l’innovation. Comme le souligne Benoît Arnaud, Directeur du EDHEC Family Business Center, les études manquent pour expliquer cet état de fait. Les intervenants de la table ronde, animée par Olivier Midière, journaliste et chroniqueur pour BFM Business, nous aident à mieux comprendre ce phénomène.

Philippe d’Ornano, Président du Directoire de Sisley, et Co-Président de l’ASMEP-ETI, nous livre sa vision de l’innovation « familiale » impliquant : une forte orientation sur le produit induite par la création historique de produits phares pour une marque ; la circulation fluide de l’information, les canaux étant plus courts dans les entreprises familiales, permettant une orientation plus nette de la Recherche, moteur de l’innovation ; facteurs associés à une vision à long terme appuyée sur des moyens.

Comme le souligne Emmanuel Viellard, Vice Président du groupe LISI, groupe familial depuis neuf générations, une entreprise française dans l’industrie ne peut réussir et être pérenne face à ses concurrents que si elle choisit un positionnement basé sur l’excellence et la pointe technologique. Cette complexité nécessite une confiance et des moyens que seule une entreprise familiale peut garantir sur le long terme. Sur le long terme, l’innovation devient une composante génétique de l’entreprise.

Valérie Gombard, Directrice Générale de Hi Inov, nous prouve avec son Fonds d’Investissement basé sur l’innovation et initié par la famille Dentressangle que le goût du risque est inhérent à l’entreprise familiale. Les noyaux d’actionnaires familiaux, largement moins soumis à la pression de rentabilité immédiate, sont déterminants lorsqu’il s’agit de soutenir la Recherche. Elle souligne que la verticalité et la simplicité du management familial peuvent être un atout, car elles augmentent la vitesse d’action au sein d’une vision longue, la Recherche étant souvent une « course à la découverte ».

Pierre d’Huy, Professeur d’Innovation à l’EDHEC, nous donne sa vision extérieure des entreprises familiales et en dégage d’autres spécificités. En effet, si certaines peuvent être un frein à l’innovation, comme une trop grande proximité ou un manque d’ouverture, beaucoup de catalyseurs sont à souligner : la capacité à se souvenir, à transmettre le savoir (technique comme historique), deux notions souvent absentes dans les entreprises non familiales. Décomplexées par nature dans cette transmission, les entreprises familiales favorisent le sentiment d’appartenance des employés. Au-delà du paternalisme, il s’agit plutôt de favoriser l’identification des équipes et d’instaurer un climat propice à la remontée des informations pertinentes pour le développement de l’entreprise.

Ces échanges entre brillants acteurs de l’économie française et internationale nous ont donc donné des pistes sérieuses expliquant le succès des sociétés familiales dans un environnement complexe. Ils soulignent l’importance de placer l’innovation au cœur des projets d’entreprise et la nécessité de soutenir ces piliers de l’économie et de la création d’emplois. La vision à long terme est commune aux différents intervenants et le partage des projets d’entreprise comme les questions de transmission des savoirs et de l’excellence des produits sont au centre de ces entreprises qui incitent tous leurs acteurs, même en dehors de la R&D, à partager un goût pour le risque, l’innovation et l’ouverture.

bastien
Fondateur d’ INNOV’ONLINE SAS
Ces articles pourraient vous intéresser :
Pourquoi et comment adhérer à un organisme professionnel
Se former continuellement à diriger son entreprise

0 Réponse(s)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Télécharger l'extrait
couverture extrait
Sondage
Doit-on limiter les salaires des patrons ?
Oui :
Non :
Fond par défaut
0
0
0
#dadada
_blank
.jpg
/files/pub/bg_1289747236.jpg
repeat-y
formation 300 x 250
0
300
250
http://www.dynamique-mag.com/standalone/formulaire/index.php?o=formation
_blank
.jpg
/files/pub/formation_300_x_250_1257573034.jpg
no-repeat
SME
0
160
600
http://www.salonsme.com/espace-visiteurs/inscription/landing-gene-new.php?utm_source=dynamique&utm_medium=pub&utm_campaign=ban_site&utm_content=SME
_blank
.gif
/files/pub/SME_2102258462.gif
no-repeat