Quelle vidéo pour quel projet ?

Yves Maguin     31/10/13    
Quelle video pour quel projet

Lorsque l’on se lance dans la création d’une vidéo, il est important de se poser une question technique importante : quel type de vidéo vais-je utiliser pour faire passer mon message ? Effectivement, avant de se lancer tête-bêche dans la réalisation de son film, le passage vers cette étape de réflexion technique est primordial. Mais cette étape est aussi en lien très fort avec la façon de vouloir capter le client potentiel. Pour ce faire, il est donc important d’activer à bon escient le cerveau du spectateur et d’utiliser les codes qu’il connait.

La publicité « classique »

Le premier type de vidéo que l’on peut utiliser est la « publicité classique ». Vous allez raconter une histoire, comme un court-métrage ; en jouant sur la suggestion et l’imitation. Ainsi, vous aller activer des zones précise de notre cerveau et notamment, le cerveau-miroir. Les acteurs et actrices qui vont jouer la scène, des personnes connues de préférence, vont porter ou utiliser le produit à vendre. Le client final va, par conséquent s’identifier aux personnages de la publicité pour acheter le produit. Lorsque le scénario est bien construit et que la personnalité est bien choisi, cela fera mouche quasi systématiquement. Notre besoin d’appartenance et l’effet miroir va donc être activé pour mettre en place l’acte d’achat. Le format de ces publicités (ou même de tout type de vidéo) est tout aussi important. Le cerveau a besoin d’être capté intensément dans un laps de temps très court. C’est pourquoi une vidéo de ce type d’une durée comprise entre trente et quarante seconde est idéale. C’est d’autant plus vrai lorsque l’on souhaite communiquer sur Internet où le temps de cerveau disponible est très court.

La vidéo qui active le cerveau de la connaissance

Mais il existe aussi d’autres façons de jouer sur notre cerveau en fonction de la cible que l’on souhaite toucher. Certaines personnes seront plus sensibles à ce que l’on active le cerveau de la connaissance, du langage et de la mémoire. C’est pourquoi, il est privilégié d’utiliser des vidéos de type « How To ». C’est-à-dire des vidéos démonstratives, à l’opposé d’une vidéo de type « publicité classique ». En moins d’une minute et trente secondes de préférence, il faudra montrer comment fonctionne ou s’utilise son produit, la société qui fera réaliser ce type de vidéo pourra se positionner en tant qu’expert dans son domaine et acquérir la confiance de ses clients.
… ou le cerveau des émotions et sentiments

Pour les personnes qui sont plus sensibles au cerveau des émotions et des sentiments, on préférera une vidéo plus posée et plus longue où le chef d’entreprise, un salarié ou toute autre personne travaillant dans l’entreprise prendra la parole face caméra pour parler du produit ou du service. Bien évidemment, en fonction du projet, chaque vidéo peut-être plus ou moins longue et être tout aussi efficace si le scénario est bien construit.

Une vidéo efficace est une vidéo réfléchie

Il existe bien évidemment différents autres types de vidéos comme l’interview, le clip musical, le full motion design, les émissions en direct sur internet ou encore les web séries. Mais comme toutes actions de marketing et avant de se lancer dans la réalisation d’une vidéo, il est important de valider 3 fondamentaux : sa cible, son message et les moyens d’y parvenir. En prenant le temps de faire un brainstorming réfléchi et intelligent, il est donc possible de réaliser des vidéos efficace et de décupler ses ventes.