Testez-vos capacités à entreprendre : Le test MACE

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     16/11/17    
testez capacites entreprendre test mace

Créer des entreprises pérennes est devenu le leitmotiv des CCI et de tout organisme d’accompagnement incubateur, épinières, couveuses…La peur de l’échec, de ne pas avoir l’âme d’entrepreneur et que de créer une entreprise soit seulement du domaine du rêve a permis la mise en œuvre d’un test, le test MACE qui avant tout permet d’établir un diagnostic.
Focus sur cette méthode développée pour détecter la fibre entrepreneuriale chez une personne.

70 questions pour tout savoir sur mon potentiel entrepreneurial

C'est ce que propose le test MACE (Motivation Aptitude Comportement Entrepreneurial) à tous ceux qui souhaitent faire le point sur leur capacité à développer une entreprise. Créé au Canada par le professeur Yvon Gasse de l'Université Laval à Québec sous le nom d'Inventaires des Caractéristiques Entrepreneuriales (ICE), ce test a ensuite été importé et adapté au territoire français par Gérard Kokou Dokou, chercheur et maître de conférences dans le domaine de l'entrepreneuriat à l'Université du Littoral Côte d'Opale (ULCO, Laboratoire RII). Les travaux d'adaptation conduits par Géard Kokou Dokou ont bénéficié de l'expertise du professeur Yvon Gasse et du solide partenariat du Centre de Ressources du Métier de Dirigeant (CRMD, Chambre de Commerce et d'Industrie Grand Lille) et de l'appui du Conseil Régional Nord-Pas de Calais. Ce test a déjà fait ses preuves dans son Canada natal. Il y est utilisé par des particuliers, mais également par des structures d'accompagnement qui souhaitent faire un point sur les aptitudes des porteurs de projets. De même, les banques s'appuient sur les résultats de ce test pour choisir de soutenir ou pas les entrepreneurs qui les sollicitent.

Comment utiliser ce test ?

Le test MACE est disponible en ligne et gratuitement sur le site de la CCI. Grâce à cette analyse, la personne saura sur quels points travailler pour améliorer sa capacité à entreprendre efficacement.
Gérard Kokou Dokou conseille également aux personnes qui réalisent le test d'utiliser les résultats, s'ils sont positifs, dans le cadre des entretiens d'embauche, afin de mettre en valeur leur capacité à être force de proposition. Les recruteurs, de plus en plus sensibles aux aptitudes entrepreneuriales parmi les candidats, seront sensibles aux résultats présentés.

Un test exhaustif

Les trois axes développés dans ce test sont l'évaluation de la motivation, le contrôle des aptitudes et le point sur les compétences entrepreneuriales concrètes du porteur de projet. Dans ce test, la motivation est évaluée en fonction de sa nature : le porteur de projet n'est-il motivé que par l'appât de l'argent ou bien porte-t-il son idée en laquelle il croit ? Ainsi, une personne qui ne serait intéressée que par l'argent ne serait pas pourvue de la dose de motivation nécessaire pour créer. Les aptitudes entrepreneuriales sont, elles, mesurées à travers des traits de caractère tels que la persévérance, l'intérêt pour l'innovation ou un goût pour les changements. Le comportement entrepreneurial du porteur de projet est testé à travers des compétences à concevoir un projet, le développer et le mettre en œuvre. Le test met en avant les compétences transversales que doit posséder l'entrepreneur : la capacité à porter un projet, à le vendre, à négocier, à savoir évoluer sans cesse, à travailler en réseau avec les partenaires, à être toujours à l'écoute, à savoir tirer des enseignements d'un marché fluctuant.

Dans le cadre du programme La suite dans les idées, mis en place par la Région Nord-Pas de Calais et en partenariat avec les Chambres de Commerce et d’Industrie, le Test MACE(Motivation Aptitude Compétence Entrepreneuriale) est proposé à toute personne curieuse de tester son potentiel entrepreneurial. Il s’agit d’un autodiagnostic ludique qui vise à évaluer, à l'aide d'une vingtaine de questions, ses compétences entrepreneuriales et ses savoirs liés au domaine de l'initiative et de l'entrepreneuriat.

 Gratuit, ce test est une première étape indispensable 

...au moment de démarrer un projet de création ou de développement d’entreprise.  Il s’adresse plus particulièrement aux 15-35 ans et permet de :

1. Mieux cerner ses potentiels afin de connaître ses forces et ses faiblesses.
2. Découvrir sa compétence clé.
3. Savoir si on dispose d’un profil de leader.
4. Tester son profil d’entrepreneur.
5. Partager ses résultats sur les réseaux sociaux pour donner envie à d’autres personnes d’essayer ce test ! Les résultats apparaissent sous la forme d'un badge de Super-Héros et vous permet ainsi de savoir si vous êtes le Superman ou le James Bond de l'entrepreneuriat !

Un score élevé = une entreprise pérenne ?

Si les résultats d'une personne à ce test sont élevés, on peut en conclure qu'elle a un profil d'entrepreneur. Il est vrai que ses probabilités de réussite seront plus élevées que la moyenne. Mais cela ne signifie pas pour autant que tout est joué d'avance et que son projet ira de succès en succès ! Le test MACE permet de détecter les aptitudes entrepreneuriales certes, mais il offre un formidable miroir des forces et des faiblesses du porteur de projet. Ainsi, « si les résultats sont bons, il est tout de même utile de les faire analyser pour observer les points sur lesquels s'améliorer, notamment à travers des formations », rappelle Gérard Kokou Dokou. Mais en cas de score faible, pas de panique ! La probabilité pour que la personne n'aille pas jusqu'au bout de son projet ou connaisse de grandes difficultés est seulement plus importante mais atteste surtout de l'utilité de se faire bien entourer. C'est pourquoi les concepteurs du test conseillent à ceux qui n'auraient pas eu de bons résultats au test à être solidement accompagnés dans leur création et à s'associer pour créer.

Espérons que le test MACE sera à la source de nombreuses vocations entrepreneuriales !

Donnez une note à cet article