À quoi ressemblent les nouveaux entrepreneurs ?

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     16/07/14    
À quoi ressemblent les nouveaux entrepreneurs ?

Les nouveaux entrepreneurs peuvent avoir créé leur entreprise pour faire face à la situation économique mondiale plutôt instable ou encore simplement pour se faire une place au soleil. La plupart d’entre eux fondent leur start-up dans l’espoir de voir un jour l’envergure de cette dernière démultipliée. Mais à quoi ressemblent ces nouveaux entrepreneurs ?

Du flair pour le nouvel entrepreneur

La plupart des nouveaux entrepreneurs s’intéressent aux nouveaux marchés. Peu importe le secteur d’activité visé, tant qu’un marché est récent et qu’il n’effraie point les plus audacieux. Mais ceux-ci, osent s’aventurer en terre inconnue afin de créer une affaire qui roule. Prenons l’exemple de ces nouvelles start-ups spécialisées dans la cuisine française et lancées en Australie durant ces dix dernières années. Nul ne peut ignorer également le numérique sur lequel se sont fondées une grande partie des nouvelles entreprises d’aujourd'hui. Ce dernier est d’ailleurs vu comme le premier moyen pour les entrepreneurs de débuter une expansion internationale.

Les nouveaux entrepreneurs accros au numérique

Comme nous l’avons dit précédemment, les nouveaux entrepreneurs sont intéressés par le numérique. Internet évolue jour après jour et le numérique suit son pas. Du simple blogging axé sur les actualités jusqu’aux sites vitrines et boutiques en ligne qui génèrent un réel chiffre d’affaire pour les start-ups, les méthodes sont variées pour aborder son marché. Cet engouement du nouvel entrepreneur pour le numérique est basé sur ses faibles couts mais aussi lié au long terme car certains visent dès le début une expansion à l’international. Le numérique offre aux entrepreneurs une facilité d’accès aux nouveautés, à la communication et aux meilleures méthodes de gestion et en devient son meilleur allié ou son terrain d’investissement potentiel.

Ils veillent en permanence

Aujourd’hui comme hier, les entrepreneurs font une veille permanente sur leur projet, car pour une entreprise, le moindre changement peut s’avérer fatal ou bénéfique. Deux scénarios s’offrent aux entrepreneurs selon l’efficacité de la veille mais gare aux mauvaises projections. Comme l’a dit Bill Gates, « Nous surestimons toujours le changement qui aura lieu dans les deux prochaines années et sous-estimons les changements qui se produiront dans les dix prochaines années. Ne vous laissez pas bercer par l’inaction. ». Les nouveaux entrepreneurs veillent également en permanence sur l’efficacité de leurs employés et analyse les résultats. Ils observent la concurrence et l’évolution des autres start-ups, et compare les meilleures stratégies en terme de gestion financière. 

Des rêveurs qui concrétisent

Si ces nouveaux entrepreneurs arrivent à se faire leur place petit à petit dans cette période d’insécurité économique internationale, nous pouvons dire que leurs parcours sont similaires à ceux des rêveurs qui concrétisent leurs idées. La French Tech révolutionne aujourd’hui les affaires des jeunes talents de la nouvelle technologie et de l’informatique aux USA notamment en Californie à la Silicon Valley. Ceci nous démontre l’évolution du rêve des nouveaux entrepreneurs. En nous penchant sur les récits, on peut se dire que le nouvel entrepreneur n’hésite pas à investir son temps. Il construit son entreprise en étant armé de ses ambitions et se doit de vivre avec son temps en y mettant tout son temps.