Les relations presse, un atout pour établir une notoriété et une visibilité

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     12/09/17    
relations presse atout etablir notoriete visibilite

Les journalistes demeurent spécialisés dans un domaine et écrivent parfois dans des rubriques dédiées. Dans ce cadre, ils ne relayent pas toutes les informations qui leur parviennent et exercent un tri. Inutile donc de leur envoyer des communiqués s’ils ne font pas partie de leur champ d’action. Avant de vous lancer vous-même dans les relations presse, prenez conscience qu’il sera nécessaire d’y consacrer un certain temps. Elles ne s’établissent guère d’un coup de baguette magique et demandent une certaine expertise afin de se révéler efficace.

Un produit ou service exceptionnel n’entraîne pas forcément reprise

Après la phase d’identification des acteurs dédiés, nombreux sont ceux qui pensent que les journalistes vont réaliser un article élogieux sur leur entreprise ou sur leur produit et qu’il suffit de transmettre une information pour qu’elle soit relayée. Mais c’est oublier que ces derniers sont très sollicités et que vous n’êtes pas les seuls à vouloir occuper l‘espace médiatique et à posséder un produit/service qui colle avec leur ligne éditoriale. Ils doivent faire des choix et ont un temps disponible limité pour le faire. 

Par où commencer ?

Vous pouvez débuter par le communiqué de presse. Celui-ci doit donner les informations essentielles et attirer l’attention des journalistes. Sachez que le communiqué doit particulièrement bien être rédigé et le premier tri s’effectue dès l’objet de votre e-mail, si vous décidez de l’envoyer via ce canal.

Ensuite, les journalistes s’intéressent, avant tout, à ce qui est nouveau. Faire preuve d’originalité dans sa communication augmente les chances de capter leur attention et celle du public. Michel et Augustin ou encore Le Slip Français, par exemple, l’ont d’ailleurs bien compris et ne cessent d’être créatifs…

Connaître les journalistes et leurs contraintes

Inutile de solliciter un journaliste qui n’est pas compétent dans votre domaine. Vous devrez prendre l’habitude de les contacter au moment opportun et non pas leur envoyer un mail qui finira à la poubelle parce qu’il est en décalage avec leurs sujets mais aussi avec l’actualité. Ce qu’il faut savoir, c’est que les sites internet de médias doivent produire toujours plus de contenus mais aussi répondre dans l’immédiateté aux sujets d’actualité pour attirer les lecteurs. Ainsi, pour se faciliter la tâche, les journalistes utilisent parfois des contenus déjà préparés un minimum (qui évoquent les grandes lignes) et font parfois appel aux contributions extérieures.

Savoir bien rédiger un communiqué de presse

Réaliser un bon communiqué de presse s’avère chronophage et nécessite un certain savoir-faire. Et oui ! Un texte aussi court qu’il soit, implique de penser chaque mot avant qu’il ne soit publié et, si le dirigeant a de multiples urgences et peu de temps à lui consacrer, il est évident qu’il peut être à la merci du mot mal choisi qui risque de lui valoir un bad buzz. Votre orthographe se doit d’être excellente. A titre d’exemple, un communiqué sportif avec « Montpelier » qui est écrit avec un seul « l » a conduit les internautes à publier de nombreux posts qui ne sont guère en faveur du club, de ses sponsors et de ses partenaires…. Et être la risée sur les réseaux sociaux n’est jamais rentable.

Choisir les périodes clefs pour communiquer

Avant de lancer votre communiqué de presse à tout va, il vous faudra souvent choisir le moment adéquat et les occasions se révèlent nombreuses : lancement d’un nouveau produit, service, levée de fonds significative, ouverture de nouveaux points de vente, d’un bureau à l’étranger, distinction particulière (prix à l’issue d’un concours…), salons professionnels sur lesquels vous exposez ou encore événements liés à votre activité. Les magazines mais aussi les journaux consacrent de nombreux dossiers selon les actualités : Noël, la rentrée scolaire,… On parle de marronniers pour désigner ces sujets de fond qui reviennent chaque année à la même époque et pour lesquels les journalistes sont friands en matière de contenus. Il reste crucial d’anticiper et de communiquer selon les rythmes de parution car vous devez tenir compte des délais de bouclage (par exemple, plus d’un mois à l’avance pour les mensuels, en moyenne). Il est donc indispensable de tenir un planning prévisionnel qui liste les manifestations en lien avec votre activité, notamment les salons professionnels, pour être à même de répondre à une sollicitation de journaliste mais aussi d’attirer son attention.

Comment identifier les opportunités pour communiquer ?

Commencez par faire de la veille constamment c’est-à-dire à être toujours en alerte sur les sujets d’actualité aussi bien dans les journaux que sur les réseaux sociaux, vous intéresser aux lois à venir ou aux temps forts liés à votre activité (salons, expositions… ). L’objectif est d’approfondir les centres d’intérêts des journalistes afin d’essayer de s’insérer lorsque le moment est opportun. Sachez qu’ils sont en recherche permanente de témoignages de dirigeants pour exprimer leur opinion sur des évènements, lois…., ou pour illustrer des sujets de fond. Etre cité dans une enquête quel qu’en soit le sujet, dans un hebdomadaire, un mensuel ou à la télévision servira la notoriété de votre société. Certes, vous ne serez pas au centre de l’article mais cette citation vous permettra de rebondir et de prendre contact avec le journaliste en question.

Quel est l’intérêt des agences de presse ?

Votre temps limité par des tâches essentielles à votre activité vous conduit à penser qu’il serait peut-être plus judicieux de faire appel à une agence de presse.

Le réseau des journalistes et les médias sont le cœur de métier des agences de presse. Elles ont établi un solide réseau auprès des journalistes et savent quel est le moment opportun pour s’adresser à eux mais aussi comment leur proposer des sujets. Elles rédigent les communiqués de presse et sont expertes dans ce domaine. Elles font de la veille tant sur les réseaux sociaux que de tous les évènements qui seraient susceptibles d’intéresser les journalistes (salons, expositions…), ce qui peut vous faire gagner un temps précieux.

Donnez une note à cet article