Reconditionnement mobile : Remade rachète Save

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     12/04/17    
reconditionnement mobile remade rachete save

La start-up française Remade annonce, ce 12 avril,le rachat de Save, spécialisée dans la réparation express d’objets connectés. Le leader du reconditionnement de Smartphones bénéficie du savoir-faire de Save, conserve son nom et ses salariés tout en rachetant ses titres. 

Les start-up de la réparation

Fondée en 2013 par Mathieu Millet, Remade propose de reconditionner des Smartphones à partir de leurs pièces d’origines tout en garantissant une qualité premium. La jeune pousse normande dénombre 250 collaborateurs spécialisés dans l’électronique et l’environnement. Ce pari de la réparation attire également Damien Morin, qui crée Save en 2015, sur le même principe appliqué à des objets connectés. Save grandit vite et compte, aujourd’hui, 500 salariés répartis dans 137 points de ventes implantés dans 6 pays en Europe.Malgré un concept qui séduit les utilisateurs, l’entreprise se retrouve en redressement judiciaire en juillet 2016. Remade annonce ce 12 avril 2017 le rachat de la start-up et son intention de conserver son image et ses salariés.

Le rachat de Save

Avant d’arriver à ce rachat, la start-up Save, placée en redressement judiciaire suite à une mauvaise gestion financière et organisationnelle, a du procéder à une restructuration. Le fondateur de Remadese réjouit de cette opération : « Nous avons toujours été séduits par la pépite SAVE et l’avons suivi de près depuis sa création. J’ai été impressionné par sa capacité à se redresser, se mettre en ordre de bataille et retrouver le chemin de la rentabilité. Nous sommes très heureux aujourd’hui de l’intégrer et de profiter de son exceptionnel maillage en France où elle pourra distribuer nos produits. »Le plan de continuation prévoit notamment de sauvegarder la marque SAVE, ses magasins et ses salariés appelés « sauveteurs », un remboursement des créances et le rachat des titres des actionnaires de Save. 

La complémentarité : l’objectif de cette opération

En se dotant de la marque Save, le groupe Remadeentend bénéficier à la fois de ses fonctions et sa visibilité. L’entreprise compte renforcer la partie service de son offre et franchiser l’ensemble des points de vente Save. Pour continuer dans cette logique, SAVE et Remade Group sont en négociation avec PSM afin de conclure un contrat de Masterfranchise SAVE au profit de PSM. Le projet étant de pouvoir proposer aux franchisés PSM, voire à de nouveaux candidats, de devenir également franchisés SAVE. Suite à ce rachat Remaderenforce sa place dans les deux marchés dans lesquels Save s’avère rentable depuis l’année dernière : la France et la Suède. Save conserve son identité auprès du public et va désormais se développer sur le modèle de la franchise, pour « attirer des entrepreneurs localement ».

Donnez une note à cet article