Quelles sont les différences entre un entrepreneur et une entrepreneure dans la gestion de la société ?

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     28/07/15    
quelles sont differences entre entrepreneur et entrepreneure dans societe

Entreprendre peut se concevoir différemment selon que l'on soit un homme ou une femme. Chacun des deux sexes a ses atouts et ses défauts quand on parle de gestion d'une société. En quoi l' entrepreneur et l'entrepreneure se distinguent-ils dans la gestion d'une société ?

Les préférences en entreprise

Il faut savoir que l'entrepreneur homme est réputé pour aimer les reprises d'entreprise plus que l'entrepreneur femme. Dans son métier d'entrepreneur, l'homme aura ainsi tendance à racheter une entreprise sur le marché et la femme préférera plutôt créer sa société avec un objet social qu'elle aura choisi.

Ces affinités propres expliquent le fait que les entrepreneurs affichent un meilleur chiffre d'affaires moyen. Il est de 4,9 millions d'euros contre 1,6 million d'euros chez la femme entrepreneure. En effet, une entreprise déjà créée donne des rendements plus rapides par rapport à une entreprise qui vient de voir le jour.

Les modèles de développement

L'homme entrepreneur a plus de propension à la structuration dans sa stratégie de développement entrepreneuriale. La femme entrepreneure se tournera plutôt vers la recherche de nouveaux partenariats. Par contre, elles sont moins favorables aux rachats d'entreprise. Les femmes se situent plus dans le secteur des services.

Les deux sexes se différencient aussi dans la gestion de leurs réseaux en tant que facteur de développement d'une entreprise. L'entrepreneur s'impliquera dans son réseau sans attendre un retour immédiat tandis que l'entrepreneure ne s'engage que pour une cible bien définie. Néanmoins, les deux ont un attrait moyen pour les réseaux dans leur stratégie de développement.

Enfin, si l'entrepreneure s'investit beaucoup dans l'opérationnel, l'entrepreneur a plus de capacité à déléguer ce qui n'est pas décisif pour l'entreprise. L'entrepreneur est donc un meilleur stratège. Il préférera par exemple diriger un conseil d'administration qui définit l'orientation future de l'entreprise plutôt qu'aller à un déjeuner d'affaires pour conclure un contrat quelconque. L'entrepreneur femme privilégiera la deuxième option.

La différence dans le style

L'homme et la femme ont également des approches différentes par rapport au pouvoir et au commandement. L'entrepreneur conceptualise le leadership de manière territoriale. Il voudra avoir l'ascendant sur son équipe et cherchera à démontrer son expertise. L'entrepreneuriat au féminin est plus pragmatique. La femme jugera sa capacité de leader par l'atteinte des résultats et par son habileté à gérer tous les dossiers.

Les risques

Ces approches sont toutes deux des qualités, mais pas sans risque pour les deux parties. Devant un travail à accomplir, l'entrepreneur donnera ses ordres et ses orientations. En adoptant cette position, il atteint rapidement le résultat, mais peut se heurter à la sensibilité de son équipe. Au contraire, l'entrepreneure femme, voulant à la fois un résultat, mais aussi l'adhésion du groupe, cherchera l'approbation de tous. Dans ce processus inclusif, mais plus lent, le résultat risque d'être retardé.

En définitive, les deux styles de management se valent. Si l'entrepreneur homme a son autorité naturelle et sa promptitude à prendre des décisions rapides pour être un leader, la femme entrepreneure met en avant sa capacité à tout gérer et à bien s'organiser tout en étant douée pour justifier chaque prise de décision.

Donnez une note à cet article