ABONNEZ-VOUS
abonnement

9 numéros
par an

à partir
de 14,9 €

SUIVEZ-NOUS SUR

Accueil

.
Julien Nishimata
Cofondateur et président de Dynamique Entrepreneuriale
28/08/13
Que coute un salarie ?

Que coûte un salarié ?

Que coute un salarie ?

Quelle est en réalité le coût d’un salarié ? Comment faire pour éviter des erreurs lors de la création de son business plan sur les charges ? Il faut bien distinguer le salaire net du salaire brut ainsi que toutes les taxes liées à l’embauche d’un salarié qui souvent ne sont pas pris en compte mais qui peuvent nuire au bon équilibre d’une société.

Calculer le salaire net

Le salaire net du salarié correspond à un salaire brut composé du salaire de base, de primes, d'heures supplémentaires moins les cotisations sociales salariales qui sont à la charge du salarié.

Salaire net = salaire brut - cotisations sociales salariales

L'employeur joue alors le rôle de collecteur et reversera donc l'ensemble des cotisations salariales aux différents organismes sociaux. Les cotisations salariales et patronales (ou employeurs) sont calculées à partir du brut total du salarié.

Les organismes concernés par les cotisations sont l'Urssaf, le pôle emploi (fusion entre l’ANPE et l’Assedic), les organismes de retraite et de prévoyance, ainsi que les organismes de formation continue, de taxe d'apprentissage et de construction.

Calculer le taux moyen des charges salariales

Le taux moyen des charges salariales est estimé à 22% du salaire brut.

Exemple : Pour un salaire de 1500 euros brut, le calcul est donc 1500 x 22 / 100 = 330 euros. 330 euros de charges salariales.

Soit un salaire net de 1170 euros

Calculer le taux moyen des charges patronales

Le taux moyen des charges patronales est estimé à 42% du salaire brut.

Exemple : Pour un salaire de 1500 euros brut, le calcul est donc 1500 x 42 / 100 = 630 euros. 630 euros de charges patronales.

IMPORTANT : ce taux moyen ne prend pas en compte la réduction de charges patronales de la loi Fillon qui est proportionnelle au salaire versé.

Calculer le coût total d’un salarié

Le coût total d’un salarié correspond à un salaire brut plus des cotisations sociales patronales (ou à un salaire net + cotisations sociales salariales et patronales)

Coût total du salarié = brut + cotisations sociales patronales
ou
Coût total du salarié = salaire net + cotisations sociales salariales + patronales

En résumé

Vous souhaitez recruter un futur collaborateur avec un salaire brut de 1500 euros. Le coût total du salarié sera son salaire brut + cotisations sociales patronales. Soit 1500 + (1500 x 42 / 100) = 1500 + 630 = 2130 euros. Prenons les choses de manière différentes si votre futur salarié souhaite avoir un salaire net de 1170 euros. Il faut donc appliquer cette formule tout simple :
Salaire brut = (Salaire net x 100) / 78 = 1170 x 100 / 78 = 1500 euros brut

En soi, il faut compter : salaire mensuel net x 1,82 ou salaire mensuel brut x 1,42

Attention ! Cette formule ne prend pas en compte les réductions, le calcul des congés, les taxes éventuelles, etc... L'employeur doit verser un taux horaire minimum de salaire. Ce salaire s'appelle le « SMIC » (Salaire Minimum Interprofessionnel de Croissance). Sa valeur horaire est de 9,53 euros soit 1 445,38 euros mensuel à compter du 19/12/2013.

Alors toujours envie de recruter ?

Pour aller plus loin, Réductions, taxes, salaire minimum et le reste


33 Réponse(s)

Michel
19 septembre 2013 à 11:02
Signalez un abus
Signalez l'abus que vous avez identifié

Je voulais vous demander s'il existait une erreur de frappe dans la formule pour le coût total d'un salarié à partir du net c'est salaire net * 1.282 (et non 1.82)?

Julien Nishimata
19 septembre 2013 à 11:14
Signalez un abus
Signalez l'abus que vous avez identifié

Bonjour,
Non ce n'est pas une erreur. Il faut faire attention dans les exemples qui sont pris. L'un a un salaire brut de 1500 euros et l'autre avait un salaire net de 1500 euros. :)

Gontard
22 septembre 2013 à 15:20
Signalez un abus
Signalez l'abus que vous avez identifié

Dans le paragraphe "cout total d'un salarié",visiblement les votres ne prennent pas de congés ??
Car enfin le bon sens d'un chef d'entreprise est tout de meme de le compter a chaque mois pour le repercuter sur ses Prix de vente......

Gontard
22 septembre 2013 à 15:58
Signalez un abus
Signalez l'abus que vous avez identifié

Je reviens sur mon commentaire

D'après mes calculs optimistes,pour les très petites entreprises ils ne peuvent que difficilement etre precis,pour 1170€ net un empoyeur va devoir facturer (batiment renov particulier pour mon cas d'éspèce) 1500+863(CP inclu)+165(tva)=2528€ !!

Et mon pauvre gars y va pas rouler sur l'or avec ses 1100 boules !!!

Julien Nishimata
23 septembre 2013 à 23:29
Signalez un abus
Signalez l'abus que vous avez identifié

pourquoi 165 de tva ?

Nobis Alexandrine
01 octobre 2013 à 11:32
Signalez un abus
Signalez l'abus que vous avez identifié

Ce qui veut dire qu'un salarié payé soit disant à 9,43€ de l'heure perçoit en réalité 7,39€ et que l'employeur débourse pour lui 13,39€ de l'heure ?
Est-ce bien ça ?

Julien Nishimata
01 octobre 2013 à 13:35
Signalez un abus
Signalez l'abus que vous avez identifié

Oui tout a fait ! Sur une base de 9,43 euros brute. Vous devrez lui verser 7,35 au lieu de 7,39 et le coût réel : c'est 13,39 euros de l'heure.

Vincent D
02 octobre 2013 à 09:29
Signalez un abus
Signalez l'abus que vous avez identifié

Pour info, une calculette en ligne aussi bien pour le salarié que pour l'entrepreneur : http://www.salaire-net.fr/calculez-votre-salaire

Association Langues et cultures
03 novembre 2013 à 15:19
Signalez un abus
Signalez l'abus que vous avez identifié

Trésorière d'une petite association, je viens de constater que les charges salariales et patronales représentent 4858 euros pour un total de salaires nets de 6048 euros soit + de 80 % !
Est-ce normal ?

Julien Nishimata
03 novembre 2013 à 16:55
Signalez un abus
Signalez l'abus que vous avez identifié

Bonjour,
Effectivement un peu élevé. Mais rien est impossible. Je vous invite à voir avec votre expert-comptable ou un spécialiste des fiches de paie.

olivier himpe
08 novembre 2013 à 12:46
Signalez un abus
Signalez l'abus que vous avez identifié

Mais alors nous les petits salariés, nous montrons l'exemple aux grands patrons du CAC 40 et aux vedettes du foot.

Eric
18 novembre 2013 à 08:56
Signalez un abus
Signalez l'abus que vous avez identifié

Le coût global exposé dans cet article est largement minimisé. Il ne tient pas compte de certaines cotisations dont l'assiette repose sur la masse salariale : cotisations formation, bientôt complémentaire maladie obligatoire, CFE, ...
C'est aussi sans compter le matériel et son entretien : ordinateur, bureau, chaise, (donc mètres carrés de locaux), imprimante, déplacements, etc.
Mais rien de grand ne se fait seul !

dasnou
17 janvier 2014 à 11:35
Signalez un abus
Signalez l'abus que vous avez identifié

Alors toujours envie de recruter ?
Vous êtes tous les mêmes. Vous les libéraux à toujours critiquer les charges sociales. Moi je suis petit patron et je ne suis pas contre de payer des charges sociales pour mes salariés puissent être bien soigné quand ils son malades.
Pour que leurs enfants aient droit à une école gratuite quoi qu'on en dise d'assé bonne qualité.
Que souhaitez cher Monsieur la suppression des charges sociales?
Pensez vous que cela permettra réellement d'augmenter les revenus ou encore de créer de nouveaux emplois?
Les baisses sur les charges sociales dans 80% des cas ne profitent qu’à la rémunération du capital. Je suis à la tête d’une petite entreprise nombreux sont les experts et tous sens qui me proposent des combines pour toujours payer moins d’impôts, moins de charges. Dans quelle société voulons-nous vivre réellement.
Recruter pour une entreprise correspond à un besoin qui découle de sa stratégie et rien d’autre.Cela ne signifie que l’entreprise quand elle recrute pense d’abord au profit qu’elle va engranger par le travail du travailleur.
Arrêtons avec cette vision libérale ( Francos-Français) qui voit toujours le salariés comme une charge. Et non pas, par sa compétence, comme un facteur de créateur de richesse pour l'entreprise. D' où la mauvaise qualité du dialogue social en France.

hippoglouton
21 janvier 2014 à 22:23
Signalez un abus
Signalez l'abus que vous avez identifié

+1 Dasnou

même si l'orthographe n'est sûrement pas votre première qualité, votre commentaire est à mes yeux d'une pertinence rare.

oui c'est vrai, faire 1,82 x net pour savoir ce que va coûter un salarié est imposant. Et pourtant comme vous dites, cela lui ouvre droit à l''école de ses enfants, le système d'assurance santé, d'assurance chômage, des infrastructures (routes, transports, énergie) de bonne qualité etc...

Quel coût, pour eux, pour nous si nous ne payions aucune charge ?

C'est vrai que les charges limitent notre compétitivité par rapport aux pays à bas coût, mais parlons-nous de la même chose ? L'homme est un bonobo (grand primate) puisque 98% de notre patrimoine génétique est similaire...

C'est vrai que sur la scène internationale on est mal barrés avec ces coûts (l'exemple des routiers est frappant: un roumain dans un camion c'est un 1/10e de salaire français dans un camion)

Pour autant commencer à penser à ce qui nous rend uniques, différentiables, créateurs de valeur est à la portée de tous.

- Ce sont les 2% qui nous séparent du bonobo-
- Ce sont les chauffeurs livreurs qui sont autonomes pour lire des panneaux, pour livrer, qui arrivent à l'heure etc..

Je me pose actuellement la question d'un recrutement. C'est vrai que c'est cher payé, pour quelqu'un qui potentiellement va vous traîner aux prud'hommes, être un tire-au-flanc une fois en CDI, piquer dans les fournitures et utiliser son véhicule de service le WE.

Et quand bien même ? Si nous sommes des entrepreneurs .... Nous sommes prêts à prendre ce risque, non ? Car il sera calculé, étudié, et que surtout il a 98% de chances de nous rapporter plus que de nous coûter....

Julien Nishimata
21 janvier 2014 à 22:38
Signalez un abus
Signalez l'abus que vous avez identifié

Je suis très content de l'ouverture du débat. Recruter reste essentiel car il est difficile de faire tourner une boite sans salarié. La question qu'il faut se poser est : un entrepreneur a-t-il toutes les armes pour recruter ? Connait-il les lois ? Connait-il les conventions collectives ? En France, il y a trop de contraintes et les entrepreneurs ont peur de recruter non pas parce qu'en France nous avons des charges lourdes mais parce que toute l'administration est trop lourde !!! Et surtout que les entrepreneurs sont encore trop mal informés et formés.

hippoglouton
21 janvier 2014 à 23:43
Signalez un abus
Signalez l'abus que vous avez identifié

En effet, recruter est une mission des plus délicates, on peut étudier un produit, une stratégie commerciale, de communication etc... sous toutes ses coutures, faire des tas de projections, d'analyses, de simulations...

.... Par contre pour un recrutement c'est moins évident. Un bon point de départ me semble être de s'assurer de parler le même langage : partager des valeurs, des visions, des ambitions communes. Créer ce terreau motivationnel qui va permettre de "façonner" (sans aucun sens péjoratif) son employé à l'image de ce que l'on souhaite qu'il apporte (et non à l'image de ce que l'on voudrait qu'il soit).

Après bien sur, le droit du travail est très lourd et freine certainement plus d'un entrepreneur, mais quel pourcentage des recrutements sont des échecs cuisants vs. des recrutements qui ont permis de beaux développements ?

Fred
24 janvier 2014 à 14:58
Signalez un abus
Signalez l'abus que vous avez identifié

Dans cette section je souhaiterais savoir a quois correspond le chiffre ((78)). Qu'est-ce que c'est? (Salaire net x 100) / 78 = 1500 x 100 / 78 = 1923 brut. Il semblerait que paye un employer sur une base de 1500 NET (cout total =1923) reviendrais moins chere, qu'un employer sur une base de 1500 BRUT (2130) ???????

"Vous souhaitez recruter un futur collaborateur avec un salaire brut de 1500 euros. Le coût total du salarié sera son salaire brut + cotisations sociales patronales. Soit 1500 + (1500 x 42 / 100) = 1500 + 630 = 2130 euros. Prenons les choses de manière différentes si votre futur salarié souhaite avoir un salaire net de 1500 euros. Il faut donc appliquer cette formule tout simple :
Salaire brut = (Salaire net x 100) / 78 = 1500 x 100 / 78 = 1923 euros brut

Encore une chose, que represente les (1,82 et 1,42) et a quois les ajoute t-on?
En soi, il faut compter : salaire mensuel net x 1,82 ou salaire mensuel brut x 1,42""

Bob
24 janvier 2014 à 20:47
Signalez un abus
Signalez l'abus que vous avez identifié

Pour répondre Dasnou, j'ai en tête l'exemple du Luxembourg:

Les charges qui pèsent sur les salaires (charges patronales + charges salariales) s'élèvent à 25% (pour un cout salarié de 100, celui ci perçoit 75) et le système social (assurance maladie, assurance chômage, retraites, éducation, minimum sociaux,...) est bien plus simple et généreux qu'en France.

Cherchez l'erreur...

matt66
07 février 2014 à 13:03
Signalez un abus
Signalez l'abus que vous avez identifié

bonjour !!
certes il faut participer et payer des charges !!!
mais sortir 2600 e pour un petit salaire net de 1100 e net, C'EST DU VOL MANIFESTE !!!!!!!
150 % .....................c'est pas compliqué, pour bons nombre de petits entrepreneurs, c'est tout simplement la fin avant d'avoir pu démarrer !!!!!
perso je voulais prendre une petite structure bar /pub et c'est l'élément qui nous empêche de se lancer !!!!

bonne chance à tous ceux qui tenteront l'aventure car elle peut quand même etre sympa...........

matt66
07 février 2014 à 13:05
Signalez un abus
Signalez l'abus que vous avez identifié

78, c'est pour les 22 % de charges sociales retenues sur l'employé !
formule mathématique...............

Chesnier
15 février 2014 à 12:24
Signalez un abus
Signalez l'abus que vous avez identifié

Pourquoi finir par "Alors toujours envie de recruter ?"...

Le recrutement dans une entreprise est valorisant!!! Je trouve assez emmerdant, chiant, blasant de lire un article clair et bien fait, et le finir par une phrase aussi emmerdante!!

Bref...

Jole Bonobo
18 février 2014 à 16:31
Signalez un abus
Signalez l'abus que vous avez identifié

Bonjour à tous;

Je suis suis un salarié et je trouve scandaleux que prêt de 50% de ce que va payer mon employeur pour moi va dans des caisses sans fonds. Le social TUE LA FRANCE. Au lieu de donner de l'argent à des gens qui n'en produiront jamais (ex: rmistes) donnons au entreprise la force de créer de l'emploi.
Et quand je parles d'entreprise , je parles des artisans des commerçants, des petite structures qui eux payent toutes leur chargent en FRANCE.
Je trouve scandaleux que l'on aide autant les qatariens et tous les investisseurs étrangers alors que les FRANCAIS.

Sur ce bonne fin de journées

nico
23 février 2014 à 11:19
Signalez un abus
Signalez l'abus que vous avez identifié

Jole Bonobo> Le RMI / RSA n'est pas payé par les cotisations sociales! Il faut se renseigner un peu.
Et les caisses sans fond dont tu parles, ça fait partie de ton salaire, de tes droits, et elles ne sont JAMAIS en crise depuis 1947! Pas comme les fonds de pensions retraite anglais spéculateurs qui utilisent l'argent des salariés pour faire du cash. Le système de retraite et de santé est un des plus performants et des moins coûteux du monde.
Tu opposes cotisations sociales et aides aux petites entreprises, mais tes cotisations reconnaissent le métier de ton médecin, infirmière... la participation de nos grands parents (parents) retraités et des chômeurs à l'économie, etc.
Elle fait comment ta petite entreprise, ta boutique, si les retraités, les chômeurs, les malades, les soignants, les fonctionnaires, les intermittents et autres n'ont plus de 'salaires' ? Elle les vend à qui ses marchandises, ses services? La cotisation c'est leur reconnaitre un chiffre d'affaire, une production de richesse. Etre contre, c'est vouloir réduire la participation des non 'marchands' à la richesse du pays. Ex: l'instituteur produit de la richesse, mais non-mesurable par la monnaie. Le policier ne vend rien, il ne produit rien, il peut passer des années à traquer un mafieux, alors que d'autres posent des prunes. Le travail du premier n'est pas mesurable par du chiffre, et pourtant tellement important!

Gabriel
06 mars 2014 à 19:05
Signalez un abus
Signalez l'abus que vous avez identifié

Bonjour
J'aurais aimé une une précision (ne prenais pas mon calcule au sérieux c'est, juste pour résumer)

Si j'ai bien compris un employeur va donc payer pour chaque salarié des charges patronales ?
Donc si on a 4 salariés on paye 4x des charges patronales ?
Et pour son propre salaire c'est la même chose ?

Cordialement et merci d'avance.

Julien Nishimata
06 mars 2014 à 19:55
Signalez un abus
Signalez l'abus que vous avez identifié

en soi oui vous devez multiplier vos charges par le nombre de salariés mais après tout dépend de la base que vous partez pour le calcul du salaire. Oui son propre salaire n'est pas une exception sauf que certains paramètres changent car par exemple vous ne cotisez pas pour les assedics.

JNB
23 mars 2014 à 20:52
Signalez un abus
Signalez l'abus que vous avez identifié

Je remercie tous les intervenants de ce forum, même si ces interventions sont de qualité inégale. L'idée précédemment évoquée (salaire net / prix TTC facturé au client) illustre le problème. Reprenons : 1170 nets/mois Salarié>2130 coût Employeur > 2556 coût TTC facturé au client (et ce sans marge aucune pour l'Employeur). En d'autres termes 118% du salaire net sera "investi" en charges sociales et taxe sur la valeur ajoutée. Et, je le répète, l'Employeur n'a encore rien gagné dans l'affaire. Ni son comptable. Questions : est-ce que ces 118% sont bien 'investis' (Dasnou) ? J'en doute fortement (d'accord avec Bob). Je pense notamment qu'il est temps que les contributions sociales soient gérées par une agence unique. Pour l'instant la multiplication des organismes sociaux est un gaspillage monstrueux, stérile, improductif, et une source de corruption (des administrateurs). Une agence unique gérée par le Gouvernement. Oui, cela approche la fiscalisation. En outre, c'est à cette agence de calculer la répartition des charges, pas aux entreprises. L'entrepreneur a 1001 problèmes à régler. L'employé aussi. Sa priorité, c'est son net (on ne vas pas chez le boulanger avec un salaire brut). La priorité de l'employeur, c'est le coût total employeur, ce à partir duquel on peut commencer à développer une politique de prix client. Entre ces deux priorités, les administrations se sont engoncées de façon honteuse, improductive et stérile (que produit un bureaucrate : de la bureaucratie). Ces bulletins de paie en format A4 en police de caractères 8 pour que ça tienne sur une page sont une hérésie du point de vue économique et social. Tout cela pollue le lien Employé-Employeur. Certes, si vos clients sont des riches dans des pays riches, le prix client laisse de la marge à l'entrepreneur. Mais si votre client est le voisin d'à côté, qui souffre des mêmes gaspillages, des mêmes errances administratives, du même gâchis économique, la contraction des prix est inéluctable. Et contraction des prix = contraction de l'emploi. Il y aurait encore beaucoup de choses à dire. Mais il se fait tard. Je laisse le relai au prochain d'entre nous. Un jour, la victoire du bon sens éclairera notre avenir. Si nous ne sommes pas déjà morts.

eric
31 mars 2014 à 16:24
Signalez un abus
Signalez l'abus que vous avez identifié

en fait, les salariés regardent le brut... c est ce qu'ils gagnent réellement.
et les patrons regardent le cout total.

pour 1000€ gagnés, les charges salariales sont de 28% du brut et patronales de 72% du brut ( vos chiffres à l'envers en fait)
donc pour 1000€ dans la poche du salarié, le patron débourse 2000€ HT.
En terme de vente TTC, il arrive à 2400€ de chiffre d'affaire a produire. ( 2.4 fois le salaire).
donc le calcul est simple: est ce que l’arrivée du salarié apportera un bénéfice pour l'entreprise qui vaut 2400€? ( débat philosophique et financier bien sur)


Sophian
23 juin 2014 à 20:33
Signalez un abus
Signalez l'abus que vous avez identifié

Pourriez-vous m'aider à calculer un salaire en moyenne d'un employé qui a 90-100 salariés à sa commande. Car je suis encore jeune (j'ai 18 ans) et toujours étudiant. Et j'essaie d'envisager une création d'une assez grosse entreprise. Je veux ouvrir une entreprise dans tout les corps de bâtiment qui seront qualifiées dans plusieurs domaines divers. Mais aussi à côté un garage automobile et engin de chantier, mais aussi un magasin de tout matériaux du bâtiment.
Merci d'avance de votre aide et bonne journée.

Carine
07 août 2014 à 12:03
Signalez un abus
Signalez l'abus que vous avez identifié

pour commencer quelques excuses pour mes futurs fautes d''orthographe.

voilà j'ai ouvert un salon de coiffure il y as 6 mois seul, mais je me rend compte que je refuse des clients car je n'est que deux bras.
je perd donc environ 3500€ de chiffre d'affaire sur les clients que je ne peut pas prendre.
si je prend un salarié , en plus de son salaire (2500€ total à titre d'exemple )
je peux dégager virtuellement 1000€ de plus value.

mais avec les charges de chiffre d'affaire si je me trompe pas sur les 3500€ de plus tous les mois que pourrais me rapporter un salarié ,je dois en reverser pas loin de 40% a l'état, donc 3500-40%= 2100 si je retire ensuite 2500 de salaire et cotisation , je suis perdant de 400€ par mois en prennant un salarié.

ps n'étant pas comptable je n'est peut être pas la bonne analyse.
cordialement.

Julien Nishimata
07 août 2014 à 14:01
Signalez un abus
Signalez l'abus que vous avez identifié

Allons au plus simple. Combien souhaitez-vous payer votre salarié. Est-il nécessaire qu'il soit à plein temps ? Mi-temps peut être ou un jour sur 2 ? Il faut toujours calculer sur la durée. Y a t'il des mois plus creux que d'autres ou l'inverse ?

Benoit
27 août 2014 à 14:47
Signalez un abus
Signalez l'abus que vous avez identifié

@Carine
Vous avez résumé dans votre exemple le malheur Francais.
Il est souvent préférable de ne pas embaucher et donc de faire moins de chiffre d affaire. Au niveau national il y a moins de croissance!!!
S'il est évident qu'il faut payer des charges pour maintenir une protection sociale, on peut s'interroger sur son cout, quand celui-ci induit une telle charge sur le travail que l’économie française n'est plus compétitive.
Il doit être possible de diminuer le coût tout en gardant une bonne protection!!
Bon courage

lalyun
09 septembre 2014 à 18:20
Signalez un abus
Signalez l'abus que vous avez identifié

Bonjour ,
je possède une entreprise individuelle ,( salon de coiffure) depuis 10 années . Il se trouve que j'ai pas mal de travail pour moi toute seule en ce moment....J'aimerai embaucher une salarié à 20 heures en cdi pour commencé.Combien reviendra le salaire toute charges comprise par mois ? il est vrai que nous ne sommes pas des robot , mais j'ai eu une salarié qui m'a remplacé lors de mon congés maternité et cela ma couté très cher. j'hésite à embauché mais je ne pourrai pas non plus tenir jusqu'à la retraire seule. Merci par avance de vos réponses . cordialement

ingenium
25 septembre 2014 à 17:13
Signalez un abus
Signalez l'abus que vous avez identifié

Merci pour votre article très enrichissant!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Télécharger l'extrait
Devenez le roi du business
Sondage
Si vous êtes entrepreneur(e), gagnez-vous plus de 2000 euros net ?
Oui :
Non :
Fond par défaut
0
0
0
#dadada
_blank
.jpg
/files/pub/bg_1289747236.jpg
repeat-y
Entreprise Facile
0
300
250
http://www.dynamique-mag.com/php/trace_lien.php?c=eyJpZCI6IjAiLCJ0eXBlIjoicHVibGljaXRlLzMwMHgyNTAiLCJub20iOiJFbnRyZXByaXNlIEZhY2lsZSIsInVybCI6Imh0dHA6Ly93d3cuaW5jd28uY29tL3NpdGUvbm91dmVhdV9jb21wdGU/YT1keW5hbWlxdWVtYWcmYW1wO2I9YmFubmVyIn0=
_blank
.gif
/files/pub/incwo_184249729.gif
no-repeat