Pourquoi les plus grands entrepreneurs sont-ils des hommes ?

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale    19/07/16    1
pourquoi plus grands entrepreneurs sont hommes

Univers encore essentiellement masculin, le monde de l’entreprise est peuplé d’hommes en immense majorité. Mettant en valeur des qualités réputées essentiellement masculines, l’entreprise profite principalement aux hommes dans la hiérarchie professionnelle.

Adéquation des qualités masculines et de l’entreprise

Ambition, leadership, goût pour l’affrontement et le challenge, sens de la compétition et du risque sont autant de qualités que l’on attribue aux hommes entrepreneurs qui réussissent. Le monde de l’entreprise et des professionnels valorise ainsi ces qualités en mettant en valeur les hommes essentiellement.

Selon une étude réalisée par The Official Board dans 200 pays, seulement 9 % des PDG et chefs d’entreprise sont des femmes. Bill Gates, Steve Jobs, Mark Zuckerberg, Xavier Niel sont autant de modèles masculins qui symbolisent la réussite professionnelle. Le sens de l’innovation, le goût du risque et du challenge, les dirigeants et entrepreneurs cultivent des qualités qui correspondent parfaitement au monde de l’entrepreneuriat.

Tous les plus grands chefs d’entreprise et entrepreneurs possèdent alors de nombreuses qualités similaires et de points communs. À l’instar de Carlos Slim, le PDG du plus gros opérateur de téléphonie en Amérique du Sud, la ténacité et la persévérance sont des qualités essentielles que partagent ceux qui réussissent le mieux.

Larry Ellison le fondateur de la firme Oracle avec une fortune estimée à 48 milliards de dollars, Amancio Ortega le patron de Zara ou encore Warren Buffets le magnat de la presse avec ses 60 milliards de dollars, tous ont en commun un grand sens de la communication et du marketing et savent vendre leurs entreprises. 

Ainsi, les plus grands patrons et entrepreneurs possèdent un sens de l’audace bien au-dessus de la moyenne et n’ont pas peur de prendre des risques. Malgré des décisions qui ne font pas l’unanimité, ceux-ci sont passionnés par ce qu’ils font et ne se laissent pas démonter au moindre problème. Cette capacité à se surpasser fait alors sans nul doute leur force et leur fortune qui ne doit rien au hasard.

Des codes masculins peuvent se conjuguer au féminin

Réputés plus ambitieux et plus carriéristes que les femmes, les hommes bénéficient largement d’une image positive dans l’univers professionnel. Sens du contact et de la convivialité, confiance en soi, mise en valeur de ses compétences, toutes ces qualités attribuées aux dirigeants hommes constituent des atouts précieux dans l’entreprise. 

Souvent peu concernées par ces qualités typiquement masculines, les femmes ont alors du mal à s’imposer dans un milieu typiquement masculin qui ne laisse pas de place au doute et à l’incertitude. La culture essentiellement masculine du réseau permet ainsi aux dirigeants de gagner leur place au sein d’un marché extrêmement concurrentiel au détriment des femmes.

Toutefois affichant également des ambitions et des perspectives de carrière tout comme les hommes entrepreneurs, les femmes ont aussi leur place au sommet de la hiérarchie professionnelle. Valérie Balavoine, Agnès Costa-Webster, Laurence Lascary ou encore Anne-Laure Constanza ont su gagner leurs galons dans l’entreprise et leurs sociétés affichent des taux de croissance plus qu’honorables. 

Plus concernées par les rapports humains selon une étude réalisée par Axa Entreprises, les femmes sont ainsi 77 % à plébisciter le bien-être au travail et la lutte contre le stress, contre 65 % des hommes. Elles partagent en commun avec l’élite masculine le goût de la gestion et du management et prouvent ainsi que certaines qualités ne sont pas l’apanage de ces messieurs.

Donnez une note à cet article
d Vidéo
8 juin 2015 6
À propos de l'auteur
Dynamique Entrepreneuriale
L'équipe Dynamique Entrepreneuriale
Dynamique Entrepreneuriale
Articles similaires