5 portraits d'entrepreneurs les plus atypiques

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     31/07/15    
portraits entrepreneurs plus atypiques

Beaucoup d'entrepreneurs ont profité de leur création d'entreprise pour libérer leur talent et devenir un entrepreneur atypique. En voici cinq, chacun d'entre eux ont fait de leur différence, une force.

1. DIDIER ROCHE

Didier Roche, français, né à Chartres, perd la vue à l'âge de 6 ans. En 1995, il créé sa première entreprise spécialisée dans les services pour personnes aveugles ou souffrant d'handicap visuel. Depuis 2004, Didier Roche est le directeur général d'Ethic Investment, et créé des chaînes de restaurants dans le noir où les clients dînent dans l'obscurité, accompagnés par des personnes aveugles. En 2011, Didier Roche créé un institut de bien-être: un SPA dans le noir. Ethic Investment, véritable success story internationale doit beaucoup à son PDG, pour le moins atypique.

2. PHILIPPE BOSNET

À l'âge de 16 ans, ce parisien quitte brusquement l'école et l'appartement familiale avec aucune ambition ni projet. Après quelques années en tant que disquaire Jean-Philippe Bosnet s'essaye à l'immobilier. Cependant, il reste tirailler par l'envie d'entreprendre. Après avoir passé une journée à installer une ligne téléphonique aux PTT, en 1991, Jean-Philippe Bosnet crée Paritel, une société qui fournit des équipements de télécommunication aux PME et TPE. Il se développera par la suite et s'associera avec Siemens. En 1998, né ainsi le groupe Global Concept, opérateur de téléphonie fixe et mobile. Aujourd'hui, cet entrepreneur autodidacte est à la tête de plus de 700 salariés et de 40 agences dans toute la France.

3. CATHERINE TRIPON

Son premier engagement, Catherine Tripon le fait à l'âge de 13 ans, lorsqu'elle s'investit dans la campagne politique de Valéry Giscard d'Estaing. Elle ira jusqu'au Conseil général d'Ile-de-France. À côté de cela, elle suit une école de commerce qui lui permettra d'atteindre des postes à responsabilité dans la vente et le marketing. Elle s'engage également dans le milieu associatif et se retrouve à la tête de l'Autre Cercle: fédération d'associations contre les discriminations faites aux LGBT (lesbiennes, gays, bisexuels et transgenres). En 2008, elle devient directrice adjointe de l'association et se consacre entièrement aux discriminations faites aux homosexuels.

4. AMADOU NGOM

Né au Sénégal, Amadou Ngom quitte son pays à 12 ans. Arrivé en France à l'âge de 15 ans, il obtient son bac puis une maîtrise de gestion et un DEA de finances. Amadou Ngom est alors recruté par une entreprise informatique où il occupe le poste de consultant informatique pendant un an. Après avoir acquis de l'expérience sur une des filiales informatiques, Amadou se lance dans la création d'entreprise : Des Systèmes et des Hommes. Aujourd'hui, Amadou Ngom conçoit et gère des dispositifs d'auto-formation en entreprise et emploie 110 personnes.

5. XAVIER NIEL

Xavier Niel est né en 1964 dans la banlieue parisienne. Bon élève, il obtient son bac et se dirige vers une prépa de mathématiques. Mais il quitte rapidement ses études et fait fortune en créant le minitel rose. En 1993, il fonde Worldnet, 1er dans l'accès fournisseur en France. En 2000, il revend la société. Entre-temps, il crée Free, fournisseur d'accès à internet. En 2002, Free lance le 1er pack tout compris à des prix défiants toute concurrence : 29,99 € par mois. Ce pack devient vite un véritable succès. Aujourd'hui, Xavier Niel est le principal dirigeant d'Iliad, société mère du fournisseur d'accès Free. En 2011, Xavier Niel a été classé 8ème grosse fortune de France.

Donnez une note à cet article